Togo: Les Éperviers feront sans Bebou et Ayité blessés

12 Novembre 2019

Les Éperviers du Togo ont entamé leur regroupement sans Ilhas Bebou et Floyd Ayité blessés le lundi 11 novembre 2019 à Lomé pour la réception des Cœlacanthe de Comores le jeudi 14 novembre 2019 au stade de Kégué.

Avant cette première journée de séance d'entraînement au stade omnisports de Lomé, deux forfaits ont été enregistrés dans le rang des Éperviers.

Les milieux de terrain Ihlas Bebou et Floyd Ayité tous deux blessés dans leur club ne seront pas de la partie pour le compte des deux premières journées des éliminatoires de la CAN Cameroun 2021.

Pour palier à ces absences, le sélectionneur national Claude le Roy a fait appel au pied levé à Moïse Adjahli et Jean d'Arc Amededjisso.

15 joueurs, Steve Lawson, Fo-Doh Laba, James Olufade, Malcom Barcola, Wilson Akakpo, David Henen, Lalawele Atakora, Bode Abdoul Sabourh, Moubarak Aïgba, Richard Nane, Peniel Mlapa, Dove Abotchi, Marouf Tchakéi, Kangnivi Ama Tchoutchoui, Moïse Adjahli, ont répondu à l'appel du sélectionneur des Éperviers pour cette première séance qui se poursuit à huis ce mercredi au stade de Kégué.

Le Togo joue le Comores le jeudi 14 novembre au stade Kégué et rallie Nairobi quelques jours plus tard pour affronter le Kenya pour le compte de la deuxième journée des matches de poule de la CAN 2021.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.