Sénégal: Respect du slogan «Gagner ensemble, gouverner ensemble» - Macky Sall assoit ses bases politiques

12 Novembre 2019

Le slogan «Gagner ensemble, gouverner ensemble» semble ne pas être une vaine formule pour l'actuel locataire du palais présidentiel.

Par la dernière nomination du député-maire de Podor, Aïssata Tall Sall, au poste d'Envoyée spéciale du président de la République, tout comme le remplacement de feu Ousmane Tanor Dieng par Aminata Mbengue Ndiaye au Hcct, sans oublier la reconduction d'un socialiste au poste ministériel libéré par l'actuel Secrétaire général du Parti socialiste (Ps), le chef de l'Etat reste dans la logique de conforter sa majorité présidentielle acquise à la veille de la présidentielle dernière.

Le tout, dans un parfum de projet de troisième mandat qui lui est prêté par ses adversaires politiques.

Qui disait, au lendemain de la formation du premier gouvernement de l'acte II du président Macky Sall pour démarrer ce quinquennat, que le chef de l'Etat a fait du zapping des «transhumants» dans ledit gouvernement ?

Le moins que l'on puisse dire, c'est que la presque totalité des leaders politiques qui avaient changé de fusil d'épaule, à la veille de la présidentielle de février dernier, sont désormais «casés» un à un.

La dernière nomination reste celle du député-maire de Podor, Aïssata Tall Sall, présidente du mouvement politique "Oser l'avenir". La candidate «recalée» par les "Sept sages", lors de la dernière présidentielle, par le filtre du parrainage, est désormais Envoyée spéciale du président de la République.

Avant la "Lionne de Podor", d'autres responsables politiques qui avaient déclaré leur candidature avant de se désister à la dernière minute au profit du président sortant, ont été «récompensés». Il en est ainsi de Cheikh Tidiane Gadio, leader du Mouvement panafricain et citoyen/Luy Jot Jotna (Mpcl), nommé 3ème Vice-président de l'Assemblée nationale.

Que dire du maire de Ziguinchor, non moins leader du parti Union centriste du Sénégal (Ucs), Abdoulaye Baldé aux commandes de la commission de l'Energie à l'hémicycle ?

Il en est de même pour d'autres nouveaux alliés, à l'image de Modou Diagne Fada, actuellement à la tête de la Sonacos, de Souleymane Ndéné Ndiaye, actuel Pca d'Air Sénégal, et tant d'autres responsables politiques.

Au-delà de la nomination des derniers venus dans la grande majorité présidentielle formée à la veille de la présidentielle de février dernier, le président Macky Sall reste manifestement dans la volonté de récompenser aussi les alliés fidèles et loyaux, à ses côtés depuis 2012.

L'un des derniers actes posés par le chef de l'Etat allant dans ce sens est sans conteste la nomination de l'actuel Secrétaire général du Ps, Aminata Mbengue Ndiaye à la tête du Haut conseil des collectivités territoriales (Hcct), en remplacement de son défunt mentor, Ousmane Tanor Dieng.

Mieux, le président Macky Sall donne le fauteuil ministériel laissé vacant par Aminata Mbengue Ndiaye au Ps, au maire socialiste de Dakar plateau, Alioune Ndoye, respectant ainsi le quota cédé au Ps du vivant d'Ousmane Tanor Dieng.

Le président semble rester dans la même dynamique de son slogan théorisé à la création de sa grande coalition Benno Bokk Yaakaar (Bby), lors du deuxième tour de la présidentielle de 2012. En effet, pour conserver ladite coalition, il a respecté la devise «Gagner ensemble, gouverner ensemble», qui a permis cette longévité jamais égalée de Bby.

Une méthode qui lui a réussi dans sa logique de recherche d'un deuxième mandat, dans la mesure où tous les partis alliés de Bby l'avaient investi pour la présidentielle de 2019.

Ainsi donc, par ces actes, l'actuel locataire du palais est en train de mieux assoir ses bases politiques, dans un contexte marqué par des soupçons, à tort ou à raison, de la part de ses adversaires politiques, d'un projet de troisième mandat.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.