Togo: Les abonnés sortiront-ils gagnants de la privatisation ?

12 Novembre 2019

51% du capital de l'opérateur public Togocom vient d'être cédé au privé.

Une situation qui préoccupe l'association togolaise des consommateurs (ATC).

Elle redoute une hausse des tarifs, mais espère en même temps que cette privatisation profitera aux abonnés.

Le consortium désormais aux commandes n'a pas l'intention d'augmenter les prix ; au contraire. Il souhaite faire évoluer Togocom en proposant un réseau de meilleure qualité s'appuyant sur les dernières technologies en matière filaire, de fibre et de 4G.

L'ATC demande également au gouvernement d'apporter des clarifications sur les raisons et les modalités de la privatisation.

L'Etat conserve 49% du capital de l'opérateur.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.