Sud-Soudan: Les mutilés de guerre veulent réapprendre à vivre

Le Soudan du Sud tente depuis septembre 2018, et la signature d'un accord entre les belligérants d'instaurer une paix durable.

La transition politique tarde. En attendant, la population tente de se remettre des années de conflits. Et les personnes blessées au combat ou des civils, victimes collatérales de la guerre, essaient de se reconstruire.

Beaucoup de ces blessés de guerre, civils ou non, se retrouvent au Physical Rehabilitation Reference Centre, ou PRRC, dans la capitale Juba.

Géré par le gouvernement et soutenu par le CICR, le site accueille des dizaines de handicapés pour leur fournir des prothèses, des orthèses, des fauteuils roulants ou encore des béquilles.

Galuak Koko s'entraîne à marcher dans des cailloux avec sa prothèse. L'ancien soldat de 37 ans a été blessé avant l'indépendance, pendant la guerre contre le Soudan. Le centre lui a fourni une nouvelle jambe mécanique qui, dit-il, lui a donné une nouvelle vie.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.