Soudan: Ali Al-Haj appelle à la correction des Concepts et à la tenue des Elections

Khartoum — Le Secrétaire Général du Parti du Congrès Populaire (PCP), le Dr Ali Al-Haj, a affirmé l'importance de "corriger les Concepts et de sauver le pays".

Lors d'une conférence de presse tenue lundi au siège du PCP, il a affirmé que son parti est prêt à aider à sauver le Soudan et s'est félicité de la récente visite du Premier ministre national, le Dr Abdallah Hamdok, dans les camps de Personnes Déplacées à Al-Fâcher.

Il a qualifié de "Fructueuse" la visite du Premier ministre dans les camps de Personnes Déplacées, soulignant l'importance de se concentrer sur les problèmes des Personnes Déplacées et des Réfugiés.

Il a également affirmé la nécessité de mettre fin à la Guerre et de réaliser la Paix, affirmant que d'importantes Ressources Financières sont Dépensées et que la Paix est une Question Cruciale à atteindre.

Le Dr Al-Haj a déclaré que le PCP voulait des Elections Libres et Equitables, ajoutant que telles Elections sont le Seul Moyen de sortir des Problèmes du pays.

Il a appelé à une réunion ouverte à tous, comprenant les Forces de la Déclaration de Liberté et de Changement (FDLC), pour étudier les Moyens de Sortir des Problèmes du pays, appelant le Gouvernement à tirer profit des Expériences passées, à mettre fin à la Guerre et à instaurer la Paix.

Il a souligné l'importance de rejoindre la Cour Pénale Internationale (CPI), ajoutant que notre objectif était de sauver le reste du Soudan et a averti que la Décision de Retirer le Nom du Soudan de la Liste du Terrorisme était une Décision Politique et que nous devions reconnaître l'erreur cela a été fait, découvrir les faits, corriger les concepts et sauver le Soudan.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.