Soudan: Le PCP renouvelle le rejet de la loi d'urgence

Khartoum — - Le Parti du Congrès Populaire (PCP) a renouvelé le Rejet catégorique du Droit d'Urgence en vigueur dans le pays.

Le Secrétaire Général du PCP, le Dr Ali Al-Haj, a déclaré lors d'une Conférence de Presse Lundi que l'Etat d'Urgence au Soudan était Politique et dirigé contre l'Etat, ajoutant que le PCP ne soutenait pas le Gouvernement s'effondrant mais rejetait l'Etat d'Urgence.

Il a expliqué qu'il existait une Loi d'Exception, qu'il n'y aurait pas d'Investissement, de Paix et de Document Constitutionnel, en affirmant que « Nous nous opposions au Gouvernement en Place et que nous pourrions apporter un Soutien Eventuel au Gouvernement. »

Le Dr Al-Haj a déclaré qu'il est essentiel de retirer le Soudan de la Liste des Etats qui parrainent le Terrorisme.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.