Seychelles: Les Seychelles s'engagent à maintenir 10 % du PIB à la santé, lors de la conférence sur la population

Le président des Seychelles Danny Faure est au Kenya où il participe à la Conférence internationale sur la population et le développement (CIPD).

Cette année marque le 25e anniversaire de la Conférence internationale du Caire sur la population et le développement (CIPD).

Le Sommet de Nairobi sur la CIPD réuni des organismes des Nations Unies, des gouvernements, de la société civile ainsi que des regroupements de plaidoyer, pour faire avancer la mise en œuvre du Programme d'action du CIPD.

Le Président Faure s'est engagé à améliorer la gestion de la couverture maladie universelle grâce à des systèmes centrés autour de l'être humain.

"Nous nous engageons à maintenir un minimum de 10% du budget annuel pour le secteur national de la santé afin de créer une dynamique de financement. Nous nous engageons en outre à fournir un soutien aux organisations de la société civile pour leur permettre d'accéder au financement de projets liés à la santé, y compris la santé sexuelle et reproductive, pendant la période 2020-2025 et au-delà", a déclaré le Président.

Le Sommet de Nairobi se tient sous le thème " Accélérer la promesse ".

Le président Faure a également parlé de l'engagement du gouvernement à veiller à ce que les personnes âgées soient autorisées à vieillir en bonne santé et à jouir des mêmes droits dans la société. Il s'est engagé à revoir les politiques régissant le programme de soins à domicile d'ici à 2020 et à élaborer des programmes complets pour les soins aux personnes âgées d'ici à 2022.

Il a également souligné l'engagement du gouvernement dans la lutte contre la violence et la discrimination fondées sur le genre, s'engageant à revoir toutes les lois discriminatoires d'ici 2021 et à mener un examen complet des politiques et programmes d'éducation et de formation pour identifier les stéréotypes sexuels d'ici 2022.

La CIPD, adoptée par 179 gouvernements, reconnaît que la santé en matière de reproduction ainsi que l'autonomisation des femmes et la qualité de l'égalité des sexes sont la voie du développement durable.

Afin de réaliser d'ici 2030 les Objectifs de développement durable adoptés aux Nations Unies, il est important de célébrer les progrès accomplis dans le domaine de la santé et des droits sexuels et génésiques, tout en intensifiant les efforts pour atteindre les objectifs de la CIPD pour tous et toutes.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Seychelles

Plus de: Seychelles News Agency

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.