Congo-Brazzaville: Enjeux politiques - Louncény Fall rappelle les vertus du dialogue pour un pays

Le représentant spécial du secrétaire général des Nations unies pour l'Afrique centrale a déclaré, le 11 novembre, au sortir d'une rencontre avec le chef de file de l'opposition congolaise, Pascal Tsaty-Mabiala, que le dialogue demeure le seul moyen d'unir les acteurs politiques pour l'intérêt de la nation.

« Comme nous l'avons toujours dit, le dialogue est la meilleure voie pour trouver des solutions aux problèmes du pays, et surtout pour un pays comme le Congo qui a déjà connu par le passé des problèmes très sérieux en ce qui concerne la sécurité, la stabilité. Pour éviter que le pays retombe sur ces problèmes à la veille des élections, il est important que les acteurs politiques se concertent en vue d'avoir un minimum de décisions qui puissent permettre d'avoir un scrutin apaisé », a déclaré François Louncény Fall.

En effet, devant les autres dirigeants de l'opposition politique congolaise, le représentant spécial pour l'Afrique centrale et chef du Bureau régional des Nations unies a insisté sur les vertus du dialogue que sont la paix et la stabilité. Ainsi, il espère que le futur dialogue permettra aux Congolais de baliser la voie pour des élections apaisées et consensuelles.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.