Algérie: Tribunal de Sidi M'hamed - 6 mois de prison ferme à l'encontre de 6 prévenus pour "atteinte à l'unité nationale"

Alger — Le tribunal de Sidi M'hamed (Cour d'Alger) a rendu, mardi, un jugement condamnant à six (6) mois de prison ferme, assortie d'une amende de 20.000 Da, les six jeunes arrêtés lors du hirak populaire pour "atteinte à l'unité nationale".

Après le procès du 22 octobre dernier et le report du verdict au mardi en raison de la grève des magistrats, le juge a prononcé un verdict condamnant à six mois de prison ferme, assortie d'une amende de 20.000 Da, les six jeunes arrêtés lors des marches populaires pour port d'emblème autre que l'emblème national, une charge considérée par le tribunal comme une "atteinte à l'unité nationale".

La même juridiction avait condamné, tard dans la soirée de lundi, à une année de prison ferme, dont six avec sursis, vingt-et-un (21) jeunes pour distribution de tracts "incitant à la violence" et port d'un emblème autre que l'emblème national lors des marches populaires.

Une autre audience a été programmée pour le lundi prochain afin de statuer dans les dossiers de 20 autres jeunes poursuivis pour les mêmes charges, dont 9 sont placés sous contrôle judiciaire et 11 en détention provisoire.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.