Angola: João Lourenço discute de la coopération avec le pape Francisco

Vatican — Le Chef de l'Etat angolais, João Lourenço, qui a arrivé lundi au Vatican pour une visite officielle de deux jours, est reçu ce mardi par le Pape François, avec qui il va discuter de la coopération bilatérale entre les deux états.

Cet entretien est le résultat des relations de coopération séculaires et historiques entre l'Angola et l'Église catholique, a déclaré le ministre angolais des Relations extérieures, Manuel Augusto.

S'adressant à la presse italienne, Manuel Augusto a précisé que cette rencontre avec le Pape était une occasion pour l'homme d'État angolais de formaliser une invitation au Chef de l'Eglise catholique à se rendre en Angola à une date à convenir.

Deux papes se sont rendus en Angola au cours des 27 dernières années: Jean-Paul II en 1992 et Benoît XVI en 2009.

Le pape François entretient avec l'Angola une relation spéciale qui remonte à l'époque où il était archevêque de Buenos Aires, capitale de l'Argentine.

Trois semaines avant d'être élu pape, Jorge Mario Bergoglio a joué un rôle déterminant dans le processus d'intronisation de la réplique de l'image de Notre-Dame de Muxima au sanctuaire international de Luján, à 67 km de Buenos Aires.

Selon le ministre Manuel Augusto, quelques jours après être élu Pape, l'ancien archevêque de Buenos Aires a envoyé un message par "SMS" pour signaler ce fait.

"C'est un lien qui nous honore et nous sommes très heureux d'en profiter dans l'intérêt des deux Etats", a déclaré le ministre angolais des Relations Extérieures, soulignant l'important travail social accompli par l'Eglise catholique dans les domaines de l'éducation et de la santé en Angola.

L'Angola et le Saint-Siège entretiennent des relations diplomatiques depuis l'arrivée d'Antonio Manuel Nvunda à Rome en 1608 (XVIIe siècle) en tant que premier ambassadeur de lors royaume de Kongo.

Toutefois, les relations diplomatiques entre les deux États n'ont été officialisées que le 8 juillet 1997.

Le 13 septembre de l'année en cours, les deux États ont signé un accord-cadre prévoyant la reconnaissance par l'Angola de la personnalité juridique de l'Église catholique et de la propriété de ses biens dans le pays.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.