Togo: Corporatisme

12 Novembre 2019

A partir de janvier 2020, tous les fonctionnaires bénéficieront d'une augmentation de 5% de la valeur indiciaire de leur salaire.

Le point d'indice est utilisé pour calculer le salaire brut d'un fonctionnaire en fonction de son échelon, son grade, son cadre d'emploi et son ancienneté.

Une mesure qui suscite des critiques du côté de la Coordination des syndicats de l'éducation du Togo (CSET).

'Ce que nous avons obtenu en 2019 est un acquis. Certes, c'est une bonne chose de vouloir revaloriser la valeur indiciaire ; mais l'acquis de 2019 pour les enseignants doit être préservé', explique Yaovi Atsou Atcha, porte-parole de la CSET.

Autrement dit, les enseignants ont peur de faire les frais d'une revalorisation de l'ensemble des salaires de la fonction publique.

La CSET demande au gouvernement d'appliquer l'accord conclu avec le secteur de l'éducation 'et de cultiver l'esprit de paix et de respect mutuel afin de ne pas remettre en cause le climat de confiance obtenu'.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.