Algérie: Renouvèlement d'un nouveau contrat d'approvisionnement de l'Italie en gaz algérien

Alger — La compagnie nationale des hydrocarbures, Sonatrach et le groupe énergétique italien Edison ont signé mardi à Alger un accord portant sur le renouvèlement d'un contrat de vente/achat de gaz naturel algérien au profit de l'Italie pour une durée de huit (08) ans.

Le contrat a été paraphé, pour le côté algérien, par le vice-président chargé de l'activité commercialisation, Hachmei Mazighi, et pour le côté italien, par le directeur exécutif, d'Edison, Nicolas Monti, en présence du P-dg de Sonatrach, Rachid Hachichi, et du vice-président chargé du management et gaz du groupe Edison, Pierre Vergerio.

A cet effet, M. Mazighi a expliqué qu'à travers cet accord, outre ceux conclus avec Eni et Enel, Sontarach va sécuriser un niveau de placement de 13 milliards de M3/an de gaz naturel livré sur le marché italien à travers le gazoduc "Trans-mediterranean pipeline", appelé également gazoduc "Enrico Mattei", jusqu'à 2027, avec possibilité d'aller jusqu'à 2029 (deux ans optionnelles).

M. Mazighi a précisé, dans le même sens, qu'avec ces 13 milliards de M3/an de gaz naturel, et en ajoutant les contrats qui sont actuellement en cours de finalisation, Sonatrach atteindra en 2021, "le taux de 60% des capacités de transport du gazoduc Enrico Mattei", fruit du partenariat conclu en 1977 entre Sonatrach et Eni.

Pour sa part, M. Monti s'est dit "très heureux" de la signature de cet accord de renouvèlement "très important" pour Edison, pour l'Italie, et également pour les relations entre les deux parties.

Il a rappelé que le premier contrat entre Sonatrach et Edison avait commencé en 2008 et à travers cet accord, il sera prolongé jusqu'à 2028 avec deux ans additionnels en option.

Soulignant l'importance du marché gazier de l'Italie, ayant une moyenne de consommation de 70 milliards de M3/an, notamment dans le contexte de la transition énergétique du pays et la production de l'électricité, il a expliqué que ce nouveau contrat permettra de "renforcer la position de Edison mais également celle de Sonatrach sur le marché italien".

Se disant "satisfait" du niveau de la coopération entre Sonatrach et Edison, M. Monti a souhaité la voir s'élargir à d'autres domaines d'activités, notamment les énergies renouvelables.

Qualifiant Edison de "partenaire principal" pour le groupe Sonatarch, M. Hachichi a rappelé que ce groupe est également partenaire de Sonatrach au niveau des blocs 351 C et 352 C au champ gazier Reggane Nord avec une production commune de 3,5 milliards de M3/an de gaz naturel par an.

M. Hachichi a, à cette occasion, appelé le groupe Edison a continué sa relation gagnant-gagnant avec le groupe Sonatrach.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.