Algérie: Course méharis - 25 concurrents présents au rendez-vous d'Adrar

Adrar — Vingt-cinq (25) concurrents, issus de quatre wilayas du Sud, prennent part à la manifestation "Course méharis", qui a débuté mardi à Adrar, sous l'égide de la Fédération équestre algérienne.

Initiée en coordination avec la ligue équestre de la wilaya d'Adrar et la direction locale de la Jeunesse et des sports, cet évènement, qui s'étale sur trois jours, vise à promouvoir la pratique de ce sport en vue des compétions internationales, selon les organisateurs.

Cette compétition a aussi pour objectif, de préserver le patrimoine camelin, notamment la race algérienne adaptée aux courses de méharis qui se tiennent dans 16 wilayas du pays, a ajouté le vice-président de la fédération équestre algérienne, chargé de l'équitation traditionnelle, Seghir Bahlouli.

La compétition a débuté par un rallye sur 10 kilomètres, alors que la deuxième étape se déroulera mercredi sur un parcours de 18 km, considérée comme étant l'étape principale de la manifestation, compte tenu qu'elle permet de sélectionner les participants éventuels à des compétitions internationales futures, a-t-on expliqué.

Les participants ont salué l'initiative qui permet de valoriser les courses de méharis, et de préserver et promouvoir le patrimoine camelin, avant d'appeler à accorder davantage d'intérêt et de soutien à cette discipline sportive.

En marge des courses, une sérié d'activités est organisée, dont des expositions d'outils et d'équipements en usage dans l'élevage camelin, en plus de soirées artistiques.

Les épreuves se poursuivront avec une course en circuit fermé (courte distance), adaptée, en termes d'endurance, à certaines montures.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.