Sénégal: Conseil des ministres délocalisé - Un taux d'exécution des engagements de 76% à Diourbel

Diourbel — La région de Diourbel (centre) a amélioré de 4 points ses performances entre 2018 et 2019, concernant les 59 engagements pris par l'Etat lors du conseil des ministres délocalisé organisé en 2013, atteignant un niveau d'exécution de 76 % des projets et programmes publics de développement, a indiqué mardi Ndèye Maguette Diop, cheffe de la division suivi-évaluation à l'Agence régionale de développement (ARD).

"En 2019, 28 projets sont réalisés, 17 sont en cours de réalisation, soit un total de 45, avec un taux d'exécution physique de 76%. Cependant, il faut noter des projets dont les exécutions techniques avaient démarré en 2018 et n'ont toujours pas été réalisés", a-t-elle dit.

Ndèye Maguette Diop présentait un document sur l'état d'avancement des engagements du conseil des ministres délocalisé de Diourbel.

Selon elle, "le niveau d'exécution financière est de 110.985.343 FCFA, soit un taux de 53,10%".

Elle précise cependant que "le volume global des investissements dépasse ce montant, du fait de la non disponibilité des informations pour bon nombre de projets".

D'après le rapport, il n'y a seulement que 12 projets qui n'ont pas été réalisés dans le cadre de ce programme qui s'est vu allouer 209 milliards FCFA.

Le chef de la division suivi-évaluation de l'Agence régionale de développement (ARD) a également fait l'évaluation des autres programmes de l'Etat dédiés aux collectivités territoriales.

"Le volume des financements de l'Etat a plus que doublé entre 2018 et 2019, passant de 69 milliards à 140 milliards. Ceci peut s'expliquer par la volonté de l'Etat d'accompagner les collectivités territoriales à mettre en œuvre des projets, comme le PACASEN, le PUDC, PROMOVILLES".

De leur côté, les collectivités territoriales ont investi suivant les données disponibles une enveloppe de 1.723.675.335 FCFA.

La réalisation de ces différents projets a "un réel impact" économique et social sur la vie des populations de la région de Diourbel, souligne-t-on.

Le gouverneur de la région de Diourbel, Gorgui Mbaye, présidant la rencontre, s'est dit satisfait des résultats obtenus par rapport à 2018.

"Au terme de cette rencontre, nous estimons que l'activité économique est assez dynamique, soutenue par l'Etat et les partenaires au développement. [... ]".

A l'en croire, Diourbel peut enregistrer une accélération des investissements en 2020, vue la tendance actuelle.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.