Maroc: Des acteurs associatifs et des jeunes se mobilisent pour le nettoyage de la ceinture verte d'Essaouira

Plusieurs acteurs associatifs, des jeunes et des enfants se sont mobilisés, le weekend dernier, dans le cadre d'une action écologique destinée à nettoyer la ceinture verte d'Essaouira.

Cette initiative, organisée par l'Association Jeunesse action et l'Association des chameliers d'Essaouria, avec le concours des Associations "Au coeur de l'amitié", "Darna", "Ibtissama" et "Bayti", entre autres, a rassemblé plus de 150 bénévoles, tous déterminés à apporter leur contribution aux efforts visant le nettoyage de la cité des Alizés et la préservation de son cachet de "cité écologique".

Cette opération a permis ainsi la collecte de pas moins de 3 tonnes de déchets par des bénévoles appuyés dans cette action par la Direction provinciale des eaux et forêts et de la lutte contre la désertification, les autorités locales et la société de nettoyage "Ozone" et ses équipes.

Cette action, qui s'est déroulée dans d'excellentes conditions, fait suite à une initiative similaire qui consistait en un nettoyage collectif de la plage d'Essaouira, organisée depuis le mois de décembre 2018, tous les dimanches, par les bénévoles de "Beach Cleaning Essaouira". Une véritable dynamique citoyenne s'est créée depuis lors, reprise dans le cadre du projet Essaouira Innovation Lab et dont les forces vives se retrouvent maintenant au sein d'un groupe de réflexion sur l'environnement, la gestion des déchets et bien entendu sur la modification des comportements à l'échelle du territoire de la province.

Suite à cette opération amplement réussie, les participants ont proposé de formaliser ces actions de nettoyage avec deux temps forts mensuels : un dimanche de chaque mois consacré à la ceinture verte car il reste encore beaucoup à faire et un dimanche par mois dédié à la plage où là aussi les déchets s'amoncellent au fil du temps.

Un projet dont la concrétisation nécessite, d'une part, le soutien renouvelé des acteurs locaux afin d'en faciliter la réalisation régulière et, d'autre part, la participation des habitants et associations des quartiers concernés, dont la sensibilisation à cette problématique s'avère primordiale et de toute nécessité et ce, dans une optique de préservation et d'amélioration continue du cadre de vie au niveau de la cité des Alizés.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.