Burkina Faso: Cyclisme - Les acteurs font le point de la saison au Mogho Naaba

12 Novembre 2019

Sa Majesté le Mogho Naaba Baongo a reçu en audience les Etalons cyclistes dans la matinée du vendredi 8 novembre 2019 en son palais à Ouagadougou.

Conduits par le bureau fédéral, plusieurs cyclistes nationaux étaient au palais du Mogho Naaba Baongo, le vendredi 8 novembre 2019.

A l'empereur des Mossé, les Etalons ont présenté les récompenses engrangées cette année au Tour de Côte d'Ivoire, à la coupe d'Afrique tenue au Nigéria et récemment au 32e Tour du Faso.

Le directeur technique national de la Fédération burkinabè de cyclisme, Martin Sawadogo, a expliqué qu'avant chaque compétition, la délégation vient requérir les bénédictions de Sa Majesté.

Il était donc important, selon lui, de revenir après les différentes échéances témoigner sa reconnaissance à celui qu'il considère comme le premier supporter du cyclisme burkinabè.

« Au Tour du Faso par exemple, chaque jour, il appelait pour nous encourager et faire des observations ou suggestions à l'encadrement et cela nous va droit au cœur », a-t-il précisé. L'hôte du jour a félicité les athlètes pour leurs performances.

Pour lui, les résultats atteints prouvent qu'il y a du potentiel à développer pour récolter plus de lauriers.

« C'est vrai que pour le dernier Tour du Faso ils n'ont pas eu le maillot jaune mais s'ils ont été capables avec une moyenne nationale de 43km/h de suivre le peloton qui a atteint 48km/h c'est qu'il y a motif de satisfaction et c'est en cela que je les ai encouragés à maintenir le cap », a affirmé le Mogho Naaba.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Burkina Faso

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.