Congo-Kinshasa: Félix Tshisekedi propose de s'attaquer aux problèmes des jeunes pour lutter contre l'insécurité

12 Novembre 2019

Le président de la République, Félix Tshisekedi, participe à Paris au « Forum sur la Paix et la sécurité » qui se clôture ce mercredi 13 novembre. Dans son discours à la cérémonie inaugurale de ces assises convoquées par le président français Emmanuel Macron, le chef de l'Etat congolais a déclaré que son pays, la République démocratique du Congo, peut aider le monde à instaurer la paix.

Pour Félix-Antoine Tshisekedi, la paix n'est pas seulement « le silence des armes », mais aussi « l'apport des réponses aux problèmes liés à la jeunesse, à la famine, au dérèglement climatique et aux problèmes de santé publique comme les épidémies à virus ».

« Nous sommes bel et bien devant un défi majeur, qui ne peut souffrir d'aucune négligence, d'aucun faux-fuyant, et j'ajouterai d'aucune solution superficielle », a déclaré le président congolais avant de proposer un agenda commun « intégrant un certain nombre des valeurs transversales et donnant à l'homme et à la planète, la primauté de nos efforts ».

Dans cette perspective, Félix Tshisekedi a estimé que la RDC peut aider le monde à contribuer à la résolution des problèmes qui menacent la paix dans les différentes zones de conflit.

« Le bassin du Congo et son grand massif forestier contribueront à la lutte contre le réchauffement climatique, thème cher à mon estimé homologue, Emmanuel Macron ici présent ; ses terres arables, bien exploitées, peuvent résorber deux fois le déficit alimentaire mondial ; ses eaux douces représentant 53 % de l'Afrique et 13 % du monde, son potentiel énergétique évalué à 100.000 Mgw dont 44.000 pour le seul site d' Inga, son sol très riche en minerais stratégiques, sont autant d'atouts pour contribuer à la paix et à la stabilité du monde », a dit Félix Tshisekedi.

A tout prendre, le président congolais a rassuré la communauté internationale de sa volonté de pacifier l'ensemble de la RDC en vue du développement du pays. « Les efforts ont été fournis pour la pacification du pays et aujourd'hui cinq provinces seulement, grâce aux Forces armées de la RDC et la collaboration de la MONUSCO, restent encore frappées par l'insécurité », a-t-il dit pour rassurer la communauté internationale. Pour autant, sa conviction est que la RDC répondra présente « au rendez-vous du donner et du recevoir, en ce qui concerne la paix et le développement durable dans le monde ».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Le Potentiel

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.