Congo-Kinshasa: [39 ans d'existence] OGEFREM - Un anniversaire fêté sous le signe de l'engagement et du professionnalisme

L'Office de Gestion du Fret Multimodal (OGEFREM) fête le 39ème anniversaire de son existence depuis sa création par Ordonnance n°80/256 du 12 novembre 1980.

Une méga manifestation a été organisée quant à ce, hier mardi 12 novembre 2019, en la salle de banquets, située au deuxième niveau de l'immeuble du siège social. Un anniversaire très exceptionnel en son genre en ce que la grande famille OGEFREM, à travers sa délégation syndicale, a témoigné un sentiment de reconnaissance et de profonde gratitude à l'endroit de la haute direction de cet Etablissement qui ne cesse de conjuguer d'énormes efforts pour l'amélioration des conditions de travail constatées actuellement dans le paiement mensuel et régulier de salaire de l'ensemble du personnel de l'Office.

La délégation syndicale exhorte-elle les cadres et agents à faire, chacun, une introspection par rapport aux défis majeurs qui se présentent devant eux, en plus de ce qu'ils sont capables de léguer aux générations futures. Pour cela, tous ont été invités à redoubler des efforts afin de ramener l'Ogefrem sur l'orbite de l'excellence. Le DGA, quant à lui, place cette fête d'anniversaire sous le signe de l'espoir, de l'engagement et du professionnalisme pour que chaque cadre et agent puisse faire preuve de ses capacités d'améliorer la qualité des prestations de l'Ogefrem au regard de tous les instruments juridiques et moyens nécessaires mis à sa disposition par l'Etat pour la réalisation de ses missions. Face au comportement de bas niveau observé dans le chef de certains agents et cadres, le numéro deux de l'Ogefrem, Olivier Manzila, a rappelé à l'ordre tout un chacun, à ne pas céder à l'intoxication, à la division, à la haine... , qui sont des pratiques rétrogrades susceptibles de bloquer l'entreprise pour qu'elle n'aille pas de l'avant.

Tous ces maux doivent s'arrêter en toute conscience et sans atermoiement, a-t-il martelé, tout en insistant que la première exigence de l'employeur vis-à-vis de ses employés est que ces derniers puissent travailler tranquillement, facilement, dans la paix et l'harmonie, veillant à la confidentialité des données et informations inhérentes au bon fonctionnement de l'Office et au respect mutuel. Présidée par M. Didier Manzenga Lukanzu, ministre des Transports et Voies de communication, la cérémonie haute en couleurs a connu la participation de beaucoup de convives dont les députés et sénateurs, le Président du Conseil d'Administration Jemsy Mulengwa, les administrateurs actifs et passifs, les retraités de l'Ogefrem ainsi que les cadres et agents. Le Directeur Général Patient Sayiba en mission, était valablement représenté par le Directeur Général Adjoint Olivier Manzila.

Des discours fleuves

12 novembre 1980-12 novembre 2019, l'OGEFREM totalise, jour pour jour, 39 ans d'existence en tant qu'entreprise du portefeuille de l'Etat suivant l'Ordonnance de sa création n°80/256, mais, transformée ce jour en Etablissement public à caractère technique et administratif à travers le décret n°09/63 du 03 décembre 2009. Support incontournable de l'économie de la République Démocratique du Congo, cet Etablissement public reste l'unique bras séculier du gouvernement en matière de large couverture de mobilisation des frets tant au niveau terrestre, aérien, ferroviaire que lacustre en RD-Congo.

Dans une salle archicomble, le DGA, dans son speech prononcé pour la circonstance, a commencé par rendre hommage au Chef de l'Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo pour sa clairvoyance et son engagement à booster le développement du pays en ce compris, celui de l'Ogefrem. Ses remerciements sont allés droit en direction des cadres et agents pour leur présence massive qui témoigne à n'en point douter, leur attachement à l'Ogefrem.

Pour sa part, le Directeur Yama Yama de la DEP est revenu sur l'historique de l'Ogefrem. A cet effet, parti, du fret maritime pour le fret multimodal, il s'est appesanti sur les missions qui reposent sur quatre agrégats majeurs auxquels l'Ogefrem reste et restera : - Conseil des chargeurs, Autorité de régulation de l'accès au fret congolais, Opérateur de service de facilitations sur la chaine logistique de transports et enfin, Conseiller technique du gouvernent.

En outre, a-t-il martelé sur les sept piliers qui concourent aux perspectives d'avenir, à savoir : entre autres, la priorisation de la formation, la recherche des nouvelles opportunités, l'élargissement du portefeuille d'activités, la quête de nouvelles sources de revenu etc.

De son côté, le représentant de Mme la DRH a tout d'abord eu une pensée pieuse envers Feu YAMUTUALE d'heureuse mémoire, premier PDG de l'Office. Il s'en voudrait de ne pas marquer son devoir de reconnaissance vis-à-vis des actuels dirigeants de l'Ogefrem ainsi qu'au président de la République pour sa prédisposition à apporter son appui aux problèmes de l'Ogefrem.

A l'en croire, cet anniversaire se déroule dans un climat d'espoir qu'il n'était pas possible d'entrevoir il y a à peine deux ans.

Mme Ngudia, Sous-directeur de recouvrement est revenu sur les recettes de l'Ogefrem et les textes y relatifs.

Prenant la parole à son tour, le ministre de tutelle attend apporter sa contribution à la finalisation des infrastructures d'assistance aux chargeurs particulièrement, le port sec de Kasumbalesa dont il avait en son temps mené un combat acharné pour que ce dossier qu'il avait pris connaissance avant qu'il ne soit nommé à la tête du Ministère des Transports, soit abouti. "J'ai soutenu ce projet et je maintiens que je dois aller jusqu'au bout. Aussi, a-t-il manifesté sa ferme volonté d'accompagner l'Ogefrem".

Il convient de rappeler que la manifestation a débuté par une exhortation dite par le Directeur Bolondonga qui s'est plus penché sur l'importance du travail selon Dieu. Le travail selon Dieu repose sur le service et sacrifice. Se sacrifier pour les autres, donne de la valeur au travail, a-t-il fait remarquer.

Un repas de cœur a sanctionné la fin de cet événement extraordinaire.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.