Cote d'Ivoire: Abobo - Hamed Bakayoko aux côtés de la communauté musulmane

13 Novembre 2019

La communauté musulmane de Côte d'Ivoire a célébré samedi la Nuit du Maoulid, commémorant la naissance du Prophète Mohamed, sur toute l'étendue du territoire. Vêtus de leurs plus beaux boubous, les fidèles musulmans ont rallié les lieux de culte. Ceux d'Abobo n'ont pas dérogé à la règle.

A Anador, le premier magistrat de la cité, Hamed Bakayoko, a passé cette nuit avec ses coreligionnaires de la mosquée Nour. Accueilli chaleureusement par les responsables du comité de gestion de cette mosquée, le ministre d'Etat à la tête d'une forte délégation, a suivi le prêche de l'imam Sanogo Yacouba.

Celui-ci a porté un regard critique sur ce que doit être le comportement du bon musulman, avant de faire des bénédictions pour le maire et le pays. A son tour, Hamed Bakayoko, s'est dit heureux d'être à la mosquée pour cette importante nuit d'adoration, de prière et d'enseignement.

« J'ai été très impressionné par le message des imams sur l'éducation, la modération et l'appropriation des vertus morales qui font un bon citoyen pour que nous puissions vivre ensemble en paix », a fait savoir le maire. Souhaitant ses vœux à tous les Abobolais, il a prié Dieu, le Tout puissant, afin que toutes les prières faites par les guides religieux soient exaucées.

Au terme de sa visite qui a été fortement saluée par toute l'assistance, il a fait des dons aux imams, à la mosquée et aux femmes.

Retenons que ce sont plus de quarante délégations municipales qui ont sillonné les lieux de culte d'Abobo, pour apporter l'assistance du maire à ses coreligionnaires.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.