Togo: Battre pavillon togolais se mérite

13 Novembre 2019

Plusieurs centaines de navires de commerce naviguent à travers le monde sous pavillon togolais.

Sur les 600 bateaux immatriculés à ce jour, 36 se sont vus retirer l'agrément en raison d'activités illicites.

'Nous devons prendre des mesures à temps afin d'éviter que les navires sous pavillon togolais se retrouvent dans des situations internationales qui entacheraient l'image du pays', a confié mercredi Hubert Bakaï, le directeur des Affaires maritimes.

Les autorités bénéficient déjà de l'assistance de l'IRB (International Registration Bureau) qui se charge des procédures d'enregistrement des navires.

Pour Georges Glaras, le président de l'IRB, ce partenariat permet au Togo de bénéficier d'une totale transparence et de suivi.

L'IRB a été créée en 2008, avec deux représentations principales au Liban et en Grèce comme bureau d'enregistrement exclusif pour le registre ouvert privatisé. du Togo.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.