Guinée: Mouctar Diallo s'est-t-il servi de l'axe pour devenir ministre ?

13 Novembre 2019

La sortie médiatique du ministre de la jeunesse Mamadou Mouctar Diallo, qui révèle connaitre des manifestants détenteurs d'armes à feu, ce mardi 12 novembre 2019, a l'occasion d'une conférence de presse tenue à Conakry, le coordinateur général du mouvement Akha-dan de l'axe a dévoilé le lien existant entre cet ancien opposant d'Alpha Condé au jeune grenade.

Indigné par le comportement de l'ex-leader à l'organisation des manifestations de rue , Mamadou ciré Diallo , coordinateur général du mouvement Akha-dan des jeunes leaders de l'axe hamdallaye kagbelen:"Avec Mouctar nous avons participé aux manifestations pour l'instauration d'une véritable démocratie en Guinée.

Nous connaissons les relations entre grenade et Mamadou Mouctar Diallo, actuel ministre de la jeunesse.

Il est arrivé à un moment donné Grenade était l'homme sûr de Mouctar.Ils montaient ensemble, descendaient ensemble et ils déjeunaient ensemble. Le jeune grenade qui est actuellement détenu en prison ne quitait même pas au domicile de Mouctar à un moment donné", révèle t-il.

Dans cette même lancée, le coordinateur de l'axe a dit :<< si le jeune Grenade a été accusé comme celui qui tire sur les manifestants et condamné à 10 ans de prison, Mouctar lui bénéficie un décret présidentielle du chef de l'État.

Quelque temps après le même Mouctar vient dans les médias pour dire qu'il connait des jeunes armés pendant les manifestations c'est légitime qu'on fasse ce rapprochement>>, explique le coordinateur du mouvement Akha-dan.

S'interrogeant sur le sujet, il a dit est-ce que Mouctar aurait balancer Grenade pour être ministre? parce que c'est claire quand même:" il a utilisé les jeunes de l'axe pour être ministre", affirme t-il.

Selon lui, l'indignation c'est lorsque vous connaissez quelqu'un et qui vous connait aussi affirme devant l'opinion nationale et internationale que c'est les manifestants qui sont entrain" de s'entre -tuer c'est là où il y a le hic.

Tandis-que nous avons les vidéos où nous voyons des forces de sécurité tirer sur les manifestants. Vouloir aujourd'hui dédouaner les forces de défense et de sécurité pour mettre ça sur la tête des jeunes de l'axe, c'est écœurant, choquant".

Attirant l'attention du chef de l'État "demandons au président de la république d'interpeller Mouctar pour qu'il puisse nous donné ne ce reste que le nom ou nous indexé une seule personne qui détient les armes parmi les manifestants dans les rangs des jeunes de l'axe", a-t-il conclu.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Guinée

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.