Congo-Kinshasa: CAF-C2/Phase des poules - DCMP dans le groupe C

La Confédération africaine de football (CAF) a procédé, le 12 novembre, en son siège au Caire, en Egypte, au tirage au sort de la phase des groupes de la dix-septième édition de la Coupe de la Confédération.

L'événement a eu lieu en présence du président de la CAF, Ahmad Ahmad, avec à ses côtés Fatma Samoura, secrétaire générale de la Fédération internationale de football association. Le représentant de la République démocratique du Congo, le Daring Club Motema Pembe (DCMP), qualifié à ce niveau de la compétition au dépens de Gor Mahia du Kenya, y revient après une longue absence de plus de cinq ans.

Le club vert et blanc de Kinshasa se retrouve dans le groupe C avec Renaissance Berkane du Maroc, club finaliste malheureux la saison dernière; Zanaco de Zambie, habitué des joutes africaines interclubs, et ESAE du Bénin.

Le groupe A se commpose d'Al Masry et Pyramids d'Egypte, Rangers du Nigeria et Nouadhibou de Mauritanie. Dans le groupe B, il y a Bidvest Wits d'Afrique du Sud, El Nasr de Libye, Djoliba de Mali et Horoya de la Guinée. Le groupe D se constitue de San Pedro de la Côte d'Ivoire, Hassania Agadir du Maroc, Enyimba d'Aba du Nigeria et Paradou d'Algérie.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.