Cameroun: Conférence épiscopale de Yaoundé - Les jeunes au cœur des travaux

La deuxième session ordinaire de cette instance se tient depuis hier sous la présidence de Mgr Philippe Alain Mbarga, évêque du diocèse d'Ebolowa.

L'Eglise catholique est une mère qui se veut proche des préoccupations des jeunes. Cette tranche d'âge aux ambitieuses et légitimes aspirations, se doit d'exister et decheminer dans le bon et le vrai chemin de vie : Jésus Christ. Cette donne a été posée par Mgr Philippe Alain Mbarga, évêque du diocèse d'Ebolowa. C'était hier, dans la salle polyvalente Ludwig Schick d'Abang, lors de l'ouverture des travaux de la deuxième session ordinaire de la Conférence épiscopale de la province de Yaoundé (CEPY), en présence de l'ensemble des évêques des diocèses de la CEPY, des autorités administratives, judiciaires et traditionnelles.

Brève, solennelle et riche en enseignements aura été la cérémonie d'ouverture. Elle a tout de suite placé les jeunes au centre de la réflexion des évêques qui tournera autour d'un thème fort interpellateur, à savoir : « Jeunes, vocation et engagement ». C'est ainsi que, dès la prière d'ouverture, dite par l'Abbé Antoine Essomba Fouda, le contexte dans lequel vit le jeune aujourd'hui a été circonscrit. Un contexte marqué par des sollicitations à la vie facile faite de déviances de toutes sortes.

Dans son mot de bienvenue, le vicaire général du diocèse d'Ebolowa, Mgr Georges Melobo, en porte-parole des chrétiens et d'un presbyterium soudés derrière leur pasteur, va abonder dans le même sens pour dire qu'il est temps de sortir la jeunesse, en proie à la précarité, des idéologies déshumanisantes et de l'anti-création. Voilà pourquoi l'évêque d'Ebolowa, président en exercice de la CEPY, soutiendra que l'objectif des travaux porte sur l'approfondissement de la thématique initiée en mars derniers lors des travaux de la première session ordinaire de la CEPY.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.