Cameroun: Les dentistes camerounais de Belgique sur les terres de Belabo

13 Novembre 2019

Située dans le département du Lom-et-Djerem dans l'Est du Cameroun, la ville de Belabo a été du 28 Octobre au 1er Novembre 2019 le siège d'une importante mission humanitaire composée de dentistes venus de Belgique auxquels se sont associés des dentistes locaux. La délégation mobilisée pour le projet a pris quartier à l'hôpital d'arrondissement de la ville.

Etroitement associé à l'accueil des experts en dentisterie, les élites de l'Est n'ont ménagé aucun effort pour offrir à la diaspora médicale, le confort, la sécurité et l'hospitalité nécessaires comme le révèle l'importance des moyens humains et logistiques mobilisés. . Les délégations réunies pour la mission dont l'équipe venue de Belgique et des dentistes locaux prêts à s'investir pour assurer le suivi de la mission ont ainsi bénéficié d'une mise à disposition par les élites de 2 bus, d'un hébergement au congress hôtel de Yaoundé, de la mise à disposition à Belabo de trois hôtels.

Parti de Yaoundé le 27 Octobre 2019, le trajet des dentistes a été ponctué par plusieurs cérémonies d'accueil offertes par les élites de la région. Ce fut le cas à Bertoua où la délégation a été gratifiée d'une réception faste. Le même rituel s'est produit à Belabo avec beaucoup plus de solennité et un cachet officiel plus marqué, matérialisé par la présence du maire. C'est peu dire que de souligner une réelle implication des élites de l'Est dans la mobilisation des moyens nécessaires à la réussite de la mission.

Dr Justin Tsogo , président de l'association belgo-Camerounaise pour la santé buccale (ABCSB)

Le programme d'action humanitaire a rendu possible, comme ce fût le cas il y'a deux ans à Makak, l'installation à Belabo d'un cabinet dentaire doté d'un imposant fauteuil destiné aux soins et d'une radiographie intra-buccale. Au-delà de cet investissement qui apportera un regain d'énergie à l'hôpital d'arrondissement de Belabo,l'intervention des dentistes s'est davantage ramenée à des activités de prévention et surtout de soins. Il y a eu quelques actes de chirurgie pour des importantes Infections apicales.

Des séances de débriefing entre experts avaient lieu en soirée pour des échanges d'expériences et de savoirs. Elles étaient surtout l'occasion de réfléchir sur des cas examinés en journée.

Quelle évaluation peut-on faire de cette mission ? Le point de vue de ceux qui l'ont suivie de près est éclairant. Joseph Mbeng, journaliste à Echos santé, invité pour couvrir l'évènement en sort avec une très bonne impression. Ce qui de son point de vue fait positivement la singularité de la mission, c'est le souci de garantir un suivi. Il note par ailleurs que contrairement aux autres missions auxquelles il a assisté, les préoccupations touristiques n'avaient pas empiété sur l'action humanitaire. Il a trouvé des personnes qui voulaient vraiment travailler et servir.

Daniela Pinto, une jeune dentiste installée à Bruxelles déclare avoir beaucoup appris dans cette mission, humainement et professionnellement. Elle lui a permis de tester ses limites. Elle n'a pas l'habitude déclare-t-elle de travailler si tôt et sous la chaleur et de recevoir en retour un sourire des patients au-delà des longues heures d'attende.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.