Sénégal: Plus de 40 milliards de dollars d'investissements conclus à l'AIF 2019

Le Forum de l'investissement en Afrique 2019 (AFI en anglais) a pris fin mercredi avec 52 accords d'investissement conclus pour des transactions d'une valeur de 40,1 milliards de dollars, contre 38,7 milliards de dollars l'an dernier, a annoncé le président du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD), Akinwumi Adesina.

"Quelle réalisation incroyable, l'Afrique est bancable !", a-t-il lancé devant les quelque 2000 délégués qui ont pris part à la cérémonie de clôture du 2ème Forum africain de l'investissement, dans la grande salle Africa du Sandton Convention center de Johannesburg. Il précise que ces investissements couvrent 25 pays d'Afrique.

Au cours du forum, 56 contrats d'une valeur de 67,6 milliards de dollars ont été signés par la Banque africaine de développement, soit une hausse de 44% par rapport à la première édition, a relevé le président de la BAD.

"Toutes les transactions doivent se faire dans le sens de l'urgence et à la hauteur des attentes des populations", a souligné M. Adesina.

L'édition 2020, prévue également à Johannesburg, se focalisera autour de l'investissement des femmes. Il s'agira en fait de mettre l'accent sur ces dernières ainsi que sur les jeunes.

"Nous voudrons que l'Afrique avance et vole de ses deux ailes, avec les hommes mais également les femmes", a expliqué M. Adesina.

Le développement urbain sera également un thème central du prochain forum avec l'augmentation de la population dans les villes et les besoins en eau, en énergie propre et en transport.

L'idée est de "mettre un accent sur les villes durables". D'où une participation plus importante au forum des maires et des gouverneurs pour parler des besoins dans les villes.

Durant trois jours, 2.221 participants venus de 109 pays, dont 48 en Afrique, ont pris part au forum. A l'initiative de la Banque africaine de développement (BAD) et de ses partenaires, la rencontre est devenue une plateforme destinée à attirer des investisseurs, communiquer et exposer des projets.

Le forum accueille surtout des réunions B to B dans des "boardroom" où les promoteurs de projets, qu'ils soient des développeurs privés ou des Etats, mettent en exergue des projets, échangent avec des investisseurs et obtiennent des manifestations d'intérêts auprès d'investisseurs africains et internationaux en dehors de l'Afrique.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.