Soudan: Le Cabinet informé sur la participation du Soudan à la réunion du barrage Renaissance

Khartoum — Lors de sa réunion ordinaire présidée par le Premier ministre Abdullah Hamdok, le cabinet a écouté la ministre des Affaires étrangères, Asmaa Mohammed Abdullah, sur leur participation aux réunions tripartites tenues à Washington sur le barrage de Renaissance en présence d'observateurs représentant l'administration américaine et la Banque mondiale.

Le ministre de la Culture et de l'Information, Faysal Mohamad Saleh a indiqué que les réunions avaient discuté des divergences qui se sont produises lors des réunions précédentes et que les parties ont convenu sur la nécessité de la continuation des réunions des comités techniques à partir du 16 novembre courant à Addis-Abeba.

Le ministre a déclaré que la ministre avait rencontré le secrétaire d'État américain aux Affaires africaines et ses collaborateurs pour discuter des relations bilatérales et de la question de la suppression du Soudan de la liste des pays qui parrainent le terrorisme.

Il a souligné que la ministre des Affaires étrangères a également présenté au Conseil des ministres un éclaircissement sur les réunions des pays de l'IGAD à Addis-Abeba, une réunion spéciale sur le problème du Soudan du Sud et a examiné les résultats du sommet tripartite tenu à Entebbe, en Ouganda, auquel a participé une délégation dirigée par le lieutenant-général Abdul Fattah Al Burhan, président du Conseil Souverain.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.