Soudan: Ministre de la Défense rencontre le Chef du Comité des sanctions de l'ONU

Khartoum — - Le Ministre de la Défense, le Lt-Gén. Jamal-Eddin Omer Mohamed a discuté Mercredi à son bureau avec le Chef du Comité du Conseil de Sécurité créé par la Résolution (1591) Joanna Wronecka, Coordonnatrice de l'Equipe d'Experts et la délégation qui les accompagne ont passé en revue de nombreuses questions relatives à la Mission de l'Equipe.

Le Ministre de la Défense a exprimé sa satisfaction devant la réunion et a qualifié la visite d'Historique à la fin du mandat de Joanna et après la Transformation Politique en cours au Soudan.

Il a informé la délégation de la Situation Générale en matière politique et de sécurité, ainsi que des Priorités et des Programmes du Gouvernement de Transition, notamment du Dossier de la Paix.

Le Ministre a souligné que toutes les Raisons pour lesquelles la Résolution du Conseil de Sécurité (1591), 2005 relative à la Sécurité, à la Politique, au Droit Humanitaire et aux Droits de l'Homme ont été complètement disparues et que le Soudan a enregistré des Progrès Considérables après la Transformation Politique et la Nomination du Gouvernement de Transition à sa tâche, question qui nécessite la levée des Sanctions de l'ONU ainsi que des Mesures Prises aux niveaux Régional et International et a appelé à retirer le Soudan de la Liste des Etats qui Parrainent le Terrorisme.

Il a également présenté un exposé sur l'avancement des Négociations et les Mesures Prises par le Gouvernement pour faciliter l'Acheminement de l'Aide Humanitaire aux Personnes sinistrées.

Joanna a, pour sa part, espérait que le Soudan parviendrait à la Stabilité et que tout le Monde se joindrait au Soudan pour soutenir sa Transformation en Société Civile et Démocratique et a exprimé sa gratitude pour avoir expliqué certaines questions d'Intérêt Commun.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.