Sénégal: Matam - l'IA en croisade contre la violence dans l'espace scolaire

L'inspecteur d'académie de Matam (nord), Mbaye Babou, a plaidé, mercredi à Ogo, en faveur de l'éradication de la violence à l'école, insistant sur la nécessité d'œuvrer pour qu'elle "cesse sous toutes ses formes".

"Il s'agit notamment d'œuvrer pour que la violence dans l'espace scolaire cesse sous toutes ses formes pour faire en sorte que l'amélioration des conditions d'apprentissage des filles soient améliorées aussi bien en leur permettant à la maison de venir à l'école, à la maison de pourvoir travailler pour que demain elles puissent réussir pour s'insérer", a indiqué M. Babou.

Il s'exprimait lors de la célébration de la journée nationale de l'éducation des filles au cours de laquelle un forum a été organisé au lycée de Ogo, dans le département de Matam, sur le thème : "Un partenariat fort ensemble pour un espace scolaire sûr au service de l'éducation des filles".

Selon lui, "l'intérêt dans l'éducation des filles est stratégique à plus d'un titre parce qu'une fille éduquée, c'est tout une société qui est éduquée, c'est aussi leur permettre demain de s'insérer harmonieusement dans le tissu socio-économique et de pouvoir prendre en charge leur santé et l'éducation des enfants"

Il a souligné la mobilisation, à chaque occasion, des organisations de femmes tels que la SCOFI, le milieu genrs pour faire cette sensibilisation en faveur des filles.

L'adjoint au gouverneur chargé des affaires administratives de Matam, Cheikh Ndoye, qui présidait cette rencontre, a lancé un appel pour la protection et l'amélioration des conditions d'apprentissage des enfants et des filles en particulier.

Etaient également présents à la cérémonie les IEF de Matam, Ranérou Ferlo et de Kanel ainsi que des enseignantes.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Sénégal

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.