Cote d'Ivoire: Lutte contre la mortalité infantile - Les recettes de Kablan Duncan

Le mardi 12 novembre 2019, Daniel Kablan Duncan, vice-président de la République de Côte d'Ivoire, a procédé à l'ouverture officielle du dialogue régional avec les parlementaires de l'Afrique de l'Ouest et du Centre sur l'allaitement, dans un hôtel à Port-Bouët.

Au cours de cette cérémonie, le Vice-président a indiqué que la malnutrition constitue un danger pour l'humanité. Pour lui, ce facteur d'éléments entraîne un nombre élevé de décès. « La malnutrition, tueur silencieux, est à l'origine de beaucoup de nos maux.

Elle est devenue une préoccupation mondiale, régionale et nationale. Toutes formes confondues, elle est la cause principale de morbidité, de mortalité prématurée, de réduction de la capacité au travail et de la performance à l'école, de l'altération du développement mental et de bien d'autres handicaps.

Les mauvaises pratiques d'alimentation du nourrisson sont parmi les facteurs qui affectent cette mortalité infantile dans son ensemble.», a-t-il déclaré.

Il a souligné que pour avoir une solution adéquate à ce fléau, il faut, dès les mille premiers jours 6 mois de l'enfance) , allaiter l'enfant avec le lait maternel.

« Nous ne pouvons prétendre lutter contre les morbidités de façon générale et contre la malnutrition de façon particulière sans faire allusion à la pratique de l'allaitement qui occupe une place de choix.

Il nous faut comprendre l'importance des « 1000 premiers jours de vie» dans le développement optimal de tout être humain ».

Par ailleurs, Kablan Duncan a ajouté que selon un rapport de l'Unicef plusieurs enfants ne bénéficient pas des avantages merveilleux qu'offre le lait maternel. « Ce sont plus de 70% des enfants en Afrique de l'Ouest et du Centre qui sont privés des bienfaits du lait maternel, parce que n'étant pas allaités exclusivement.

En Côte d'Ivoire, si une nette progression du taux de l'allaitement exclusif a été enregistrée, passant de 12% en 2012 à 23,5% en 2016, des efforts restent à faire au regard de l'objectif de 50% fixé par le Gouvernement à l'horizon 2021 et de 70% à l'horizon 2025.

Bien que 97% des femmes allaitent, seulement 36,6% des enfants sont mis au sein dans l'heure qui suit leur naissance et 23,5% (MICS, 2016) reçoivent exclusivement le lait maternel pendant les six premiers mois de vie, comme le recommandent les directives nationales et internationales.

Le Gouvernement ivoirien a décidé de rehausser rapidement ces taux par l'élaboration d'un plan national multisectoriel de l'allaitement 2019-2021, d'un montant de 5 milliards de FCFA. », a affirmé le Vice-président.

Quant au représentant de l'Unicef en Côte d'Ivoire, Marc Vincent, il a déclaré que la malnutrition constitue un véritable problème en Afrique.

« Au cours de ces dernières décennies, le nombre d'enfants souffrant de véritable croissance a diminué de 195 millions à 149 millions dans le monde alors qu'il augmente de 23 millions à 29 millions dans notre région., selon une dernière estimation de l'Unicef, au moins 340 millions d'enfants de moins de cinq ans souffrent de carences en micro-nutriment.

Le nombre de garçon et de fille de 5 à 19 ans atteint de l'obésité s'est accru très rapidement au début des années 1970 », a-t-il dit.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.