Cote d'Ivoire: Création de l'Ecole Supérieure du Pétrole et de l'Energie - Abdourahmane Cissé explique le projet

13 Novembre 2019

L'une des décisions majeures du Conseil des ministres de ce jour est, sans conteste, l'adoption de la communication conjointe, du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et du ministère du Pétrole, de l'Energie et des Energies renouvelables, relative à la création de l'Ecole Supérieure du Pétrole et de l'Energie (Espe).

L'école ouvrira à partir de la rentrée scolaire septembre/octobre 2020 en partenariat avec l'Institut Français du Pétrole (Ifp School), au sein de l'Institut national polytechnique Houphouët-Boigny (Inphb) de Yamoussoukro.

Il s'agit de la concrétisation de la volonté du Président de la République, Alassane Ouattara et du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly de faire de la Côte d'Ivoire, le Hub d'Excellence de la sous-région en matière de formation dans le secteur des hydrocarbures.

En outre, l'ouverture de cette école vise à donner aux jeunes ivoiriens (niveau ingénieur Bac+5 ou équivalent), notamment ceux qui n'ont pas les moyens d'étudier à l'étranger, d'avoir accès à une formation d'excellence et de haut niveau en Côte d'Ivoire et d'obtenir un double diplôme Inphb / Ifp School, à savoir un de l'Institut Français du Pétrole et un autre de l'Inphb. La formation durera quatorze mois (8 mois de cours et six mois de stage), et se fera en anglais à travers deux Masters : l'un pour l'amont et l'autre pour l'aval.

Instruit par le Chef du gouvernement, le ministre du Pétrole, de l'Energie et des Energies Renouvelables, Abdourahmane Cissé, s'y est investi particulièrement pour le faire aboutir à bonne date.

Dès sa prise de fonction, il a multiplié les contacts, les réunions et des missions à l'extérieur du pays avec le Directeur général de l'Inphb.

L'ouverture de l'Espe figurait également au nombre des 12 recommandations principales du séminaire organisé par le ministère du Pétrole, de l'Energie et des Energies Renouvelables, en juillet dernier à Yamoussoukro, autour du thème : « Etat des lieux et perspectives des secteurs pétrole et Energie ».

Pour se faire une idée de l'environnement dans lequel l'école va s'implanter, le ministre Cissé s'était rendu le 16 juillet, à l'Institut national polytechnique Houphouët-Boigny (Inphb) où il a rencontré, en compagnie des responsables de l'Ifp, les étudiants de l'Ecole Supérieure des Mines et Géologie (Esmg) ainsi que ceux de l'Ecole Supérieure d'Industrie (Esi).

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.