Cote d'Ivoire: Hamed Bakayoko, Robert Mambé, Michel Coffi Benoît, Yté Wongbé et 7 autres personnes distinguées

Le vendredi 08 novembre 2019 à la grande salle de mariage de la Mairie d'Abobo des journalistes de la presse ivoirienne, membres de l'association Journalistes Volontaires pour la Paix et la cohésion sociale (JVP) ont organisé un mini-colloque sur "la paix et la cohésion sociale" sous la présidence du Maire de cette Commune Hamed Bakayoko qui a été représenté par l'Honorable Koné Siaka, son 3ème adjoint.

Au cours de ce colloque, 11 personnalités ont été distinguées pour leur contribution à la recherche de la paix et de la cohésion sociale.

"La plume libre doit être soutenue par une conscience aigüe des limites des libertés humaines, au regard des lois universelles immuables.

La société civile devrait être, en principe, la frange neutre de la population, orientée vers la recherche obstinée de l'universel, c'est-à-dire des valeurs archétypes.

Les professionnels de la politique, pour anoblir leurs pratiques quotidiennes, devraient s'inspirer de la réalité indivisible qui voudrait que la politique soit le point de conséquence de tout ce qui concourt au bien de tous, sans porter atteinte aux libertés individuelles et à la vie humaine", ce sont ces lignes contenues dans le livre "Regard sur les paroles de Mambé" du Sénateur Michel Coffi Benoît qui constituent l'élément déclencheur de la campagne initiée par JVP.

Ainsi, après concertation avec l'auteur de ce livre, Laurent Nahounou, le président du Bureau exécutif national, et ses confrères ont-ils décidé de mener une campagne de sensibilisation de proximité, notamment auprès des leaders d'opinion dans les milieux des jeunes, des femmes, des communautés et de la société civile.

Des leaders de différentes associations de jeunes et de femmes d'Abobo dont Thierry Boty, président de la jeunesse communale du Conseil des jeunes du District Autonome d'Abidjan-Département d'Abobo (COJEDA-Abobo) président du comité d'organisation du mini-colloque, de même que le président de la communauté Guinéenne en Côte d'Ivoire, Kaba Sékou, et une délégation, ainsi que la première vice-présidente de la communauté Sierra-Léonaise en Côte d'Ivoire, Mme Inna Djaka était présents pour écouter les exposés des panélistes, et faire part de leurs expériences.

Notamment sur les thèmes " la Commune d'Abobo et la nécessité d'une cohabitation paisible pour le développement", "des conditions d'une cohabitation paisible entre autochtones et étrangers, et les dangers de l'apatridie" et "la Paix et la cohésion sociale".

Des thèmes qui ont été respectivement développés par le représentant du Maire, le président de l'Union des Burkinabé de Côte d'Ivoire, Salogo Mamadou et le président de JVP.

Le Maire d'Abobo, le Ministre d'État Hamed Bakayoko, le Ministre-Gouverneur du District Autonome d'Abidjan Robert Beugré Mambé, le Sénateur Michel Coffi Benoît, , les présidents Salogo Mamadou, Kaba Sékou, Mmes Cissé Aïssatou Sèye, PDG d'une Entreprise de transport privé de personnels, et Michelle Kouao Zégoua, PDG de la Société de transport de passagers, le Maire Soma Dao, cadre des Impôts, et Yté Wongbé, DG du Centre National de Recherche Agronomique (CNRA) ont été distingués pour leurs actions en faveur de la paix et de la cohésion sociale, en soutenant les actions de terrain de JVP. Qui prépare une tournée à travers le 12 autres Communes du District d'Abidjan, et les capitales des régions dans le même cadre.

Une Entreprise exerçant dans l'industrie alimentaire dont le siège est situé dans la Commune d'Abobo a acheté, puis offert 350 exemplaires du livre "Regard sur les paroles de Mambé".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.