Algérie: Energies renouvelables - La création d'un réseau thématique recommandée à Oran

Oran — La création d'un réseau thématique national dédié à la recherche dans le domaine des énergies renouvelables a été vivement recommandée, mercredi à Oran, par les participants au colloque international tenu trois jours durant à l'Université des sciences et de la technologie "Mohamed Boudiaf" (USTO-MB).

La mise en place d'un réseau thématique favorisera notamment "le transfert de savoir-faire vers le secteur socio-économique", a indiqué Pr Fatima Hamdache, directrice du Laboratoire de physique des plasmas, des matériaux conducteurs et leurs applications (LPPMCA) de l'USTO-MB, organisateur de la rencontre scientifique.

Le réseau se veut aussi "un espace dédié à la fédération des compétences, à la mutualisation des moyens et à la promotion du travail collectif d'intérêt commun", et ce, conformément au décret du ministère de l'Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, datant du 13 août dernier, a souligné Pr Hamdache.

La création d'un réseau en "Energies renouvelables" est également appuyée par l'Agence thématique de recherche en sciences et technologie (ATRST) qui figure parmi les partenaires majeurs de ce colloque.

Dans une déclaration à l'APS, la directrice de l'ATRST, Samira Chader a expliqué que "les conditions et modalités de création des réseaux thématiques de recherche sont fixées par le décret exécutif n 19-233 du 13 août 2019".

Lire aussi: Recherche académique dédiée à l'énergie: l'Algérie en 1e position en Afrique

En vertu de ce décret, le réseau thématique dédié aux Energies renouvelables sera créé par "arrêté du ministre chargé de la recherche scientifique, sur proposition du conseil scientifique de l'ATRST".

Selon le même texte de loi, le réseau thématique comprend "des entités de recherche, des entités relevant du secteur socio-économique, des organismes à caractère économique ou social, des associations agréées à caractère scientifique ainsi que des personnalités scientifiques, notamment les compétences nationales établies à l'étranger".

Les énergies renouvelables et la conversion d'énergie ont constitué les thématiques principales du colloque tenu à l'auditorium de l'USTO-MB avec la participation de plus de 400 chercheurs nationaux et d'une trentaine d'étrangers.

Le doyen de la Faculté des sciences physiques de cette université, Pr Abdelghani Tebboune s'est, quant à lui, félicité de la présence à cet événement d'acteurs majeurs de l'industrie nationale dont le partenariat est essentiel pour "le développement de la formation et la relève des défis de la transition énergétique".

La cérémonie d'ouverture avait été présidée, rappelle-t-on, par le Directeur général de la recherche scientifique et du développement technologique (DG-RSDT), Hafid Aourag qui a annoncé la mise en place d'une nouvelle stratégie nationale visant à "rapprocher davantage le corps de la recherche du secteur industriel".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.