Ile Maurice: Fonction publique - La kermesse sacrifiée au nom de la politique?

13 Novembre 2019

La kermesse de la fonction publique aura-telle lieu cette année ? Une décision devrait être prise lors d'une réunion spéciale du Public Officers' Welfare Council (POWC), demain. Prévue dimanche dernier, elle a été renvoyée en raison... des élections.

Le POWC avait informé, le 22 juillet, les différents départements que la 26e édition de la kermesse se tiendrait le 10 novembre, au Gymkhana Club à Vacoas. Les intéressés disposaient d'un mois pour s'inscrire et 66 participants avaient débuté leurs préparatifs. Sauf que la dissolution du Parlement, le 6 octobre, y a mis un frein. Depuis, l'incertitude plane sur la tenue de l'événement annuel qui réunit plus de 100 000 personnes.

«Cet événement demande plusieurs mois de préparation. On est mi-novembre et les fêtes de fin d'année ne sont pas loin. C'est difficile de l'organiser en si peu de temps», laissent entendre les syndicalistes Narendranath Gopee et Rashid Imrith. Ce serait dommage, disent-ils, d'autant que, depuis 1992, il a lieu chaque année, sans exception.

Pour Narendranath Gopee, président de la Federation of Civil Service and Other Unions, c'est un événement déterminant pour la fonction publique. «C'est à travers la kermesse que nous démontrons notre pluralité, nos talents cachés et le progrès du secteur public. D'accord qu'on l'ait renvoyée en raison des élections mais il ne faut pas l'annuler. C'est notre unique occasion pour 'vendre' la fonction publique.»

Recettes

Rashid Imrith de la Federation of Public Sector and Other Unions ajoute que l'annulation de la kermesse serait une occasion ratée pour la fonction publique. «Ce jour-là, il n'y a aucune hiérarchie entre les fonctionnaires. Tout le monde met la main à la pâte. Non seulement on réunit la grande famille des fonctionnaires, mais en plus les recettes du jour servent à financer les activités de la Staff Welfare Association dans différents ministères et départements.»

Selon le syndicaliste, si on ne peut pas tenir la kermesse, «qu'on tienne une journée de la famille, peut-être au bord de la mer, pour permettre aux fonctionnaires de se défouler en famille. Je compte proposer cette idée à la prochaine réunion du POWC.» Une réunion spéciale est prévue demain et il nous revient que ses membres devraient rencontrer le nouveau ministre Vikram Hurdoyal aujourd'hui.

C'est quoi la kermesse de la fonction publique ?

Cet événement annuel, organisé depuis 1992, se tenait auparavant au collège Queen Elizabeth ou à la State House. Avec le nombre grandissant de visiteurs, la kermesse a migré au Gymkhana Club, à Vacoas, pour l'accessibilité, le grand espace, la sécurité et les facilités de stationnement. Elle se tient de 9 heures à 17 h 30. Au menu : vente de nourriture préparée par les fonctionnaires et leurs proches, de vêtements, produits artisanaux, plantes, entre autres, et activités récréatives. La police et les pompiers en profitent pour faire de la sensibilisation.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.