Cote d'Ivoire: Institutions de la République - Une soixantaine de journalistes et blogueurs s'instruisent à Grand-Bassam

14 Novembre 2019

Une soixantaine de journalistes et blogueurs ivoiriens prennent part à un séminaire de renforcement de capacités sur la maîtrise des institutions de la République de Côte d'Ivoire depuis le 13 novembre, à Grand-Bassam. Et ce, jusqu'au 14 novembre 2019.

La rencontre organisée par le ministère auprès du Président de la République, en charge des Relations avec les institutions vise à donner les rudiments nécessaires aux hommes des médias et des réseaux sociaux sur l'architecture institutionnelle de la Côte d'Ivoire de la 3e République.

Mais surtout, apporter « la contribution des institutions à la consolidation de la démocratie » dans le pays.

Le ministre auprès du Président de la République, en charge des Relations avec les institutions, M. Koné Kafana, a indiqué que cette formation est le prolongement de la consolidation des acquis des premières Journées portes ouvertes au profit de l'ensemble des institutions de la République et structures assimilées (Jpoir 2019) tenues du 22 au 24 juillet, à Abidjan.

Pour lui, « nos institutions constituent les piliers de la stabilité socio-politique, de l'équilibre des pouvoirs et de la cohésion sociale ».

Il a aussi indiqué que les institutions d'Etat contribuent fortement à l'émergence de « l'Ivoirien nouveau » qui doit prendre toute sa place dans le processus de développement de la Côte d'Ivoire.

Le ministre de la Communication et des Médias, Sidi Tiémoko Touré, lui, a lancé à l'endroit des participants à la table ronde que leur « mission est immense et votre responsabilité grande pour le maintien de la cohésion entre les Ivoiriens et entre les Ivoiriens et leurs institutions dans l'exercice de vos fonctions ».

Avant de souligner qu'un « citoyen bien informé est par conséquent un modèle pour la société. Et qui mieux que vous les journalistes pour porter l'information juste à tous nos concitoyens, même à ceux des contrées les plus lointaines ».

Pour la première journée, plusieurs sont venus présenter le fonctionnement de leurs institutions. Il s'agit de l'Assemblée nationale, du Sénat, du Conseil constitutionnel, de la Cour suprême, de la Cour des comptes, du Conseil économique, social, environnemental et culturel, de la Grande chancellerie de l'ordre national, du Médiateur de la République, de la Chambre nationale des rois et chefs traditionnels, de la Commission électorale indépendante, de la Haute autorité pour la bonne gouvernance, l'Académie des sciences, des arts, des cultures d'Afrique et des diasporas africaines.

La seconde journée est consacrée à une formation pratique sur la couverture médiatique des informations institutionnelles. Cet atelier est animé par M. Zio Moussa, un journaliste-formateur.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.