Cameroun: Bafoussam - Un poste transformateur en projet d'électricité

Il va permettre d'améliorer la qualité de la fourniture dans les régions de l'Ouest et du Nord-Ouest.

Tchouong. C'est dans ce quartier de l'arrondissement de Bafoussam III, région de l'Ouest que sera construit un nouveau poste d'interconnexion. Le ministre de l'Eau et de l'Energie (Minee), Gaston Eloundou Essomba, s'y est rendu hier pour une visite du site. Accompagné du directeur général de la Société nationale de transport d'électricité (Sonatrel) et des autorités locales, il a eu une idée plus claire de ce que l'entreprise indienne Kalpataru va construire en ce lieu. Ce qui fera de l'Ouest, le hub de cette partie du pays. Après la visite du site, le Minee a présidé une réunion de travail avec les populations. Gaston Eloundou Essomba leur a expliqué que le chef de l'État a décidé de l'interconnexion des réseaux interconnectés Sud et Est.

Un projet qui intègre aussi la construction d'une ligne de transport 225.000 volts de Nkongsamba à Bafoussam et d'un poste d'interconnexion à Bafoussam. Il est donc venu, sous l'impulsion du Premier ministre, en mission de sensibilisation. Il a demandé aux populations impactées par la réalisation de ce projet qui vise l'amélioration de la qualité de l'énergie électrique, de prendre leur mal en patience. L'Etat payera dès que possible des indemnisations mais d'abord, il faut que le projet démarre, compte tenu du calendrier du financier Eximbank India.

Les travaux de construction de la ligne de transport et du poste d'interconnexion doivent démarrer d'ici la fin du mois, selon l'entreprise indienne. Les populations ont dit comprendre l'importance de ce projet tout en espérant que les indemnisations, vont suivre le plus tôt possible, nombre d'entre elles ayant déjà perdu leurs biens. Ce projet va profiter à Bafoussam mais aussi aux villes de Bangangté, Dschang et Foumban qui vont voir tripler la puissance reçue jusqu'ici, - de 30.000 volts à 90.000 volts. « La particularité du poste de l'Ouest c'est qu'il va désormais recevoir des tensions beaucoup plus importantes.

Cette région était alimentée par la ligne 90.000 volts qui part de Nkongsamba. Vous devez retenir que l'Ouest, est un hub. L'énergie part d'ici pour Bamenda et pour une partie de la région du Sud-ouest. Le niveau de tension était en deçà de la demande. Ce qui ne sera plus le cas après ce projet », a expliqué Gaston Eloundou Essomba. Avant l'étape d'hier qui aura bouclé une tournée de trois jours dans des localités des régions de l'Est, du Centre, du Littoral, Gaston Eloundou a fait des escales mardi soir dans les villes de Nkongsamba (point de départ de la ligne de transport), Bafang, Bamendjou.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.