Cameroun: Semaine internationale de l'industrie - La fièvre des préparatifs

Le ministre en charge des Mines et de l'Industrie a reçu hier, le promoteur de ce salon prévu du 19 au 22 novembre prochains à Douala.

Le ministre des Mines, de l'Industrie et du Développement technologique (Minmidt), Gabriel Dodo Ndoke a reçu hier en audience, Roland Delangue de l'International Africa Strategies. Ce promoteur qui se propose d'organiser du 19 au 22 novembre prochain, à Douala, la Semaine internationale de l'industrie multisectorielle en Afrique, est venu présenter son concept au ministre. Selon l'organisateur, il s'agit d'une plate-forme professionnelle qui regroupera les équipementiers, les sous-traitants et des investisseurs dans plusieurs secteurs d'activités, notamment l'énergie, l'agro-industrie, le numérique, la chimie pétrochimie, le textile et le cuir. Les acteurs de la métallurgie, de la mécanique, des industries extractives, de l'environnement et de l'électronique sont aussi conviés à ce rendez-vous du donner et du recevoir.

Selon Roland Delangue, l'ambition de ce salon professionnel est de contribuer à la mise en œuvre du Plan directeur d'industrialisation du Cameroun. Il a aussi pour objectif de participer à l'accélération du processus d'industrialisation et l'augmentation de la part du secteur industriel dans le Pib du Cameroun et des pays de la Communauté économique de l'Afrique centrale. Il s'agit aussi de former, d'informer et accompagner les jeunes aux nouveaux métiers et nouvelles compétences de l'industrie.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.