Gabon: Séminaire de formation du personnel de la Gabon Mining et de la société équatoriale des mines

14 Novembre 2019

Le personnel de Gabon Mining et la Société équatoriale des mines renforcent leurs capacités ce jeudi 14 novembre à Libreville au Gabon, sur le respect des principes directeurs des nations unies en matière des droits de l'homme et entreprises .

Objectif, assurer le suivi des enquêtes sous régionales sur les Droits de l'Homme et entreprise en octroyant une assistance technique aux organes en charge des marchés publics pour une meilleure prise en compte des Droits l'Homme dans le cadre des activités des entreprises

C'est au cours des assises de 2018, organisées au Cameroun à Douala, que les groupements inter- patronal du Cameroun (GICAM), la Confédération patronale gabonaise (CPG) et les institutions nationales des droits de l'homme des deux pays, ont inscrit qu'un nombre croissant d'entreprise reconnaissent l'incidence de leurs activités sur les droits de l'homme.

Pour matérialiser cette ambition, un renforcement de capacités a été organisé à cet effet aux personnels de la Gabon Mining, la Société équatoriale des mines et des membres de la confédération patronale gabonaise sur le respect des principes directeurs des Nations-Unies en matière des droits de l'homme et entreprise sur la promotion et la protection des droits de l'homme. C'est aussi pour mettre en évidence l'importance des principes directeurs et le cadre conceptuel des Nations Unies relatif aux entreprises.

Au cours de sa présentation, Christine Atangana Kotna, assistant programme en droits de l'homme au Centre des Nations-Unies, est revenu sur les objectifs de la dernière consultation sous régionale d'aout 2018 à Douala au Cameroun, qui exigeaient la protection des syndicalistes et rappeler à la société civile d'être forte et de mener les enquêtes, lancer les alertes.

Sensibiliser les acteurs concernés sur leur rôle dans l'application et le respect de ces normes.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.