Kenya: Nairobi - 1.250 engagements pris par les Etats à la CIPD+25

Photo: @Atayeshe
Le vice-président du Kenya tenant la main de la Directrice exécutive de UNFPA, Dr Natalia Kanem et de la représentante de Danemark célébrant le succès de la CIPD 25 tenue du 12 au 14 novembre 2019 à Nairobi,

Quelque 1250 engagements ont été pris par les Etats ayant pris part à la Conférence internationale sur la population et le développement (CIPD+25) de Nairobi (Kenya), a déclaré jeudi la directrice exécutive du Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP), Dr Nathalia Kanem, à la clôture de ce sommet de trois jours.

"Le Sommet a mobilisé plus de 1250 engagements du monde entier, dont des milliards de dollar en promesses de dons de partenaires des secteurs public et privé.

Plus de 160 Etats membres ont pris des engagements à ce jour. Cela témoigne de l'extraordinaire pertinence et de la résonance de ce programme dans les pays du monde entier", a-t-elle dit.

Elle a précisé que "les pays se sont engagés à augmenter les budgets nationaux de la santé, à élargir l'accès aux contraceptifs modernes, à former les sages-femmes et autres agents de santé, à lutter contre les violences basées sur le genre, les mutilations génitales féminines, entre autres".

De même, ils ont promis "une plus grande inclusion des personnes handicapées, de ceux qui s'identifient comme LGBTQI, de toute personne qui a été exclue, afin que chacun puisse accéder aux services et jouir de droits".

Dans la même veine, "plusieurs Etats se sont engagés à adopter des lois visant à prévenir la violence sexiste et à éliminer les mutilations génitales féminines".

"Nous avons entendu l'engagement historique du président Uhuru Kenyatta de mettre fin aux mutilations génitales féminines ici, au Kenya, au sein de cette génération", a lancé Mme Kanem.

Selon la directrice exécutive de l'UNFPA, "les gouvernements ont promis d'inclure les jeunes dans la prise de décision. Nous sommes plus près que jamais de réaliser la vision claire du Programme d'action de la CIPD et des objectifs de développement durable".

"Nous avons concentré tous nos efforts, et toute notre énergie autour d'un seul nombre et d'une vision simple : zéro. Zéro obstacle à la contraception et aux soins de santé génésique.

Zéro décès évitable pendant la grossesse et l'accouchement. Zéro violence, agression et abus fondés sur le sexe. Zéro mariage d'enfant. Zéro cas de mutilation génitale féminine", a énuméré Dr Kanem, en présence du vice-président kényan, Docteur William Rutto.

Grâce au Sommet de Nairobi, a-t-elle affirmé, "zéro est plus proche que jamais". Et de poursuivre : "Le plus important encore, nous avons pris des engagements. Nous en sommes tous tenus responsables."

La Conférence internationale sur la population et le développement, appelée CIPD+25, a réuni 9.500 participants venant de 170 pays.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.