Cote d'Ivoire: Sara 2019/Kobenan Kouassi Adjoumani - « Tout sera fin prêt le 22 novembre »

14 Novembre 2019

Le ministre de l'Agriculture et du Développement rural, et son collègue Joseph Séka Séka en charge de l'Environnement et du Développement durable ont visité le site du Salon près de l'aéroport international Félix Houphouët-Boigny de Port-Bouët.

Kobenan Kouassi Adjoumani, ministre de l'Agriculture et du Développement rural, est allé constater ce jeudi 14 novembre, l'état d'avancement des travaux de préparation de l'édition 2019 du Salon international de l'agriculture et des ressources animales (Sara), qui se tient du 22 novembre au 1er décembre à l'espace d'exposition route de l'aéroport international Félix Houphouët-Boigny de Port-Bouët.

Après la visite du site avec le Pr Joseph Séka Séka, Kobenan Kouassi Adjoumani s'est félicité de la célérité dans la mise en place des installations.

« Avant le 22 novembre, tout sera fin prêt, parce que nous constatons que l'opérateur chargé de l'organisation est à pied d'œuvre pour que les délais soient respectés », a-t-il déclaré.

Le ministre de l'Agriculture et du Développement rural a fait savoir qu'il effectuerait une dernière visite du site avant l'ouverture du salon, d'autant plus que les plus hautes personnalités de l'État y sont attendues.

Au dire du ministre Adjoumani, le Chef de l'État, Alassane Ouattara, sera représenté à la cérémonie d'ouverture par le vice-Président de la République, Daniel Kablan Duncan.

Mais, il visitera le Salon le 25 novembre et procédera à la remise de matériels agricoles modernes. Le ministre a également indiqué que la cérémonie de clôture enregistrera la présence du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly.

Justifiant l'implication de son département ministériel, Pr Joseph Séka Séka a indiqué que le thème du salon : « Agriculture intelligente et innovation technologique » prend en compte tout un pan de l'action du département ministériel dont il a la charge.

Surtout qu'il est de plus en plus question d'agriculture avec zéro déforestation et de l'utilisation des nouvelles technologies qui permettent de faire face aux effets du changement climatique et de la protection de l'environnement.

Des innovations majeures

À en croire Djénébou Condé, la commissaire générale du Sara 2019, contrairement aux éditions précédentes, l'événement enregistrera la participation des 15 pays de la Communauté économique des États d'Afrique de l'ouest (Cedeao), en plus des participants habituels dont la France, pays invité d'honneur.

Djénébou Condé a aussi annoncé le lancement d'un concours de start-up le 24 novembre dont les résultats seront connus le 29 novembre et les lauréats récompensés à la cérémonie de clôture.

En outre, des cours d'initiation à l'équitation sont prévus pour les enfants. Surtout que ces derniers sont attendus en grand nombre, vu que le nombre d'élèves qui visiteront le salon a été porté à 2500, selon Fabrice Sawegnon, directeur général de Voodoo Communication, l'opérateur chargé de l'organisation de l'évènement. Fabrice Sawegnon a révélé qu'en plus, l'entrée est gratuite pour les enfants de moins de sept ans.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.