Cote d'Ivoire: Journée nationale de la paix - Une marche des femmes du Gbêkê pour commémorer l'événement

14 Novembre 2019

« Femmes de la région de Gbêkê, pour la paix, marchons ensemble ». C'est le thème de la grande marche qu'organisent ce samedi 16 novembre, à Bouaké, les femmes des quatre départements de la région (Bouaké, Béoumi, Sakassou et Botro) pour commémorer la Journée nationale de la paix, célébrée le 15 novembre de chaque année en Côte d'Ivoire.

L'événement est co-parrainé par les ministres des Transports, Amadou Koné ; des Mines et de la Géologie, Jean-Claude Kouassi ; et de la Communication et des Médias, Sidi Tiémoko Touré, tous fils de la région.

Les femmes du Gbêkê qui ont choisi de se vêtir en blanc pour l'occasion, vont partir du carrefour de la direction régionale de l'Hygiène publique pour rallier le Palais du carnaval.

Au dire de Rebecca Yao, la présidente du comité d'organisation, l'initiative vise à célébrer la paix et la cohésion entre les fils et filles de la région de Gbêkê.

« Pour l'unité et la paix sociale, j'appelle les femmes, élus, cadres et populations, à se mobiliser pour cette manifestation et à demeurer soudés et déterminés à reconstruire notre belle région sur les valeurs du respect et de la tolérance », a-t-elle souligné.

Pour la coordonnatrice de la marche, les femmes symbolisent la vie et sont le socle de la paix dans une nation.

Elles entendent donc prendre rendez-vous avec la Journée nationale de la paix pour sonner la mobilisation autour de cette valeur chère au Père fondateur de la Côte d'Ivoire moderne, Félix Houphouët-Boigny.

Cette marche festive réunira des femmes de toutes les appartenances politiques, ethniques et religieuses

. Elle sera meublée d'adresses et d'appels à la paix des parrains, d'un lâcher de colombes et d'une cérémonie de distinction de personnalités ayant contribué à la cohésion sociale, au rapprochement des peuples et à la stabilité des communautés dans la région de Gbêkê.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.