Angola: Le Chef de l'Etat regagne le pays

Luanda — Le Président de la République, João Lourenço, est rentré jeudi (14) à Luanda, à l'issue d'une visite d'État de deux jours au Vatican, à l'invitation du Pape François.

Au cours de son séjour au Vatican, João Lourenço a rencontré le Pape François avec qui il a abordé des questions liées à la coopération bilatérale et à la politique internationale. À la fin de la réunion de 30 minutes, les dirigeants ont échangé des cadeaux. Le Président João Lourenço a offert une toile "Mãe Alegre", une œuvre de l'artiste angolais Guizef, nom de scène d'Augusto Zeferino Guilherme.

Le Pape a ensuite remis au Chef de l'État angolais un livre sur Saint Martin, évêque de Tours (France) décédé en 397 après JC.

Au cours de sa visite, le Président de la République a parlé à Radio Vatican, au cours de laquelle il a réaffirmé le caractère irréversible des réformes engagées dans le pays depuis son accession à la direction de l'État angolais, le 26 septembre 2017.

Dans le cadre de son agenda d'activités, l'homme d'État angolais a déposé une gerbe de fleurs sur la tombe du premier ambassadeur du royaume du Kongo auprès du Saint-Siège, l'archevêque Antonio Manuel Nvunda.

La visite du Chef de l'Etat comprenait une visite des principaux monuments du Vatican et de la chapelle Sixtine, lieu connu pour accueillir le conclave, processus par lequel un nouveau pape est choisi.

Le dernier jour de sa visite, João Lourenço a reçu en audience le PDG de la société pétrolière italienne de pétrole et de gaz ENI, Claudio Descalzi.

À l'occasion, des accords sur le pétrole étaient signés entre le gouvernement angolais et l'ENI, qui opère dans le pays depuis 1980 et produit environ 150 000 barils par jour.

Avec la même société et en présence du ministre des Relations Extérieures, Manuel Augusto, un protocole d'accord a également été signé pour le programme de développement local (Angola).

Un autre mémorandum d'accord portait sur le projet d'initiatives en matière de santé et le contrat de concession pour la construction et l'exploitation de la centrale photovoltaïque de Caraculo, à Namibe.

Le jour de son arrivée à Rome (lundi), il a eu une rencontre surprise avec son homologue du Portugal, Marcelo Rebelo de Sousa, qui lui a félicité pour la célébration du 44e anniversaire de la proclamation de l'indépendance nationale.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.