Maroc: Technopark et SAZ lancent un appel à candidatures pour "Smart Z Program"

La société gestionnaire du Technopark (MITC) et la Société d'Aménagement Zenata (SAZ) ont lancé, mardi à Casablanca, un appel à candidatures pour le Programme d'open innovation "Smart Z" ayant pour objectif de répondre à des problématiques réelles dans le cadre du déploiement de la stratégie Smart de l'Eco-cité Zenata.

Cet appel à candidatures a pour objet d'encourager les start-ups innovantes à participer à la co-construction de solutions adaptées au stade de développement de la ville de Zenata et cible des thématiques comme la mobilité et l'urbanisme, l'environnement et l'énergie, le développement économique, la santé et l'éducation.

Ce projet réunit pour la première fois, la Caisse centrale de gestion (CCG), la société spécialisée du matériel informatique, du logiciel et des services informatiques (IBM), SAZ et la société spécialisée dans le conseil en stratégie (Happy ventures). Ces institutions contribueront à la mise en place d'un programme d'Open Innovation avec l'activation d'une véritable communauté d'innovation au service du développement de services intelligents pour l'Eco-cité Zenata, rapporte la MAP.

"Ce programme d'accélération en partenariat avec la société d'aménagement de Zenata est l'occasion pour MITC de mettre en œuvre sa stratégie de soutien et d'accompagnement des start-up en leur donnant l'opportunité d'intervenir sur des thématiques émergentes, de mettre à contribution leur potentiel d'idéation et d'innovation dans un cadre d'open innovation au service du développement des services de l'Eco-cité Zenata", a déclaré Lamiae Benmakhlouf, directrice générale de la société de gestion du Technopark (MITC), lors de la table ronde organisée à l'occasion de cet appel à projets.

Selon Mme Benmakhlouf, ce programme est un projet pilote et une opportunité unique pour les entreprises du Technopark d'imaginer la ville de demain et de participer à l'émergence de nouveaux modèles économiques, notant qu'il vise à connecter des start-up technologiques innovantes du Technopark à la société d'aménagement Zenata dans le but de répondre à des problématiques de la ville de l'Eco-cité Zenata sur 3 aspects, à savoir environnemental, sociétal, et économique.

De son côté, le directeur général de la Société d'aménagement de Zenata (SAZ), Amine El Hajhouj, a mis en avant l'ambition de la stratégie socio-économique inclusive de l'Eco-cité Zenata qui a été réfléchie, dès sa conception, pour être une ville inclusive et citoyenne, permettant une intégration sociale et économique de la population dans les quartiers défavorisés.

"Zenata est conçue pour être une ville où il fait bon vivre, une ville citoyenne et durable qui met le citoyen et l'environnement au cœur de sa stratégie de développement. D'où l'utilité du programme "Smart Z" qui fera de l'Eco-cité Zenata un terrain propice pour l'émergence de nouveaux business modèles, et un projet pilote novateur qui abrite modernité et tradition marocaine", a-t-il dit.

Et d'ajouter que cette stratégie se décline en trois axes: la réinstallation des entreprises industrielles et de la population, l'intégration sociale dans le cadre du Plan d'action social (PAS) et la réinstallation économique.

Ce programme d'open innovation offre un dispositif unique, complet à multiples avantages, à savoir l'accélération technologique dans le cadre de la convention signée entre le Technopark et IBM qui permet aux entreprises du Technopark d'avoir accès gratuitement à la plateforme IBM, le financement et l'accompagnement par Happy ventures (structure labellisée par la CCG) et l'accès au marché à travers la collaboration et la co-création de solutions innovantes répondant aux besoins de la SAZ avec l'octroi de bons de commande.

"L'appel à candidatures a pour objet d'encourager les start-up innovantes membres du Technopark et non membres à participer dans la co-construction de solutions adaptées au stade de développement de la ville. A l'issue du présent appel à candidatures, 10 start-up seront sélectionnées", a relevé Samir El Aichaoui, directeur général de Happy Ventures.

Ces start-up bénéficieront, a-t-il précisé, d'un financement sous forme de subventions allant de 100.000 dirhams à 200.000 dirhams dans le cadre du programme "Innov-Idea" de la CCG, d'un accompagnement au niveau de la structuration de la proposition de valeur, d'un conseil en augmentation technologique en partenariat avec IBM, et d'un accès potentiel à la commande auprès de la SAZ pour les start-up aux solutions réussies.

Cet appel à candidatures privilégie les start-up opérant dans le secteur des nouvelles technologies avec une orientation services ou produits. Le potentiel en augmentation est souhaité dans les domaines technologiques notamment Machine learning et Intelligence Artificielle, Drones et auxiliaires de robotisation, Imagerie 3D, technologies conversationnelles.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.