Madagascar: Barreau de Madagascar - Me Olala reprend du service

La peine de suspension d'un an prononcée par la Cour d'appel d'Antananarivo à l'encontre de Me Willy Razafinjatovo alias Olala sera couverte demain 16 novembre 2019. La Cour d'Appel a rendu son verdict le 16 novembre 2018.

« Je me suis pourvu en cassation il y a trois mois contre le verdict de la Cour d'Appel, mais, la Cour suprême ne s'est pas encore prononcée jusqu'à présent. », a martelé hier devant la presse Me Olala.

Avant d'expliquer : « Normalement, la Cour de Cassation devait se prononcer sur mon recours dans un délai qui ne doit pas dépasser 15 jours. Ce qui n'est pas le cas. Mon recours a été déposé le 9 juillet 2019. »

Nullité de procédure. Me Willy Razafinjatovo a dénoncé que son droit de la défense n'a pas été respecté. « On m'a convoqué à comparaître devant le conseil de discipline de l'Ordre des Avocats, mais on ne m'a pas préalablement fait connaître de quoi je suis coupable.

Je n'ai pas eu donc l'occasion de constituer ma défense. La procédure devait être alors déclarée nulle.», a-t-il fustigé. D'après Me Olala, il remettra sa toge d'avocat lundi prochain. « Ce qui ne m'a pas tué, m'a encore rendu plus fort. », a déclaré Me Willy Razafinjatovo hier à la presse.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.