Sénégal: Familiarisation avec le budget programme - Le ministère de la fonction publique outille ses membres

15 Novembre 2019

Le budget programme entre en vigueur en janvier 2020 pour le Sénégal. Pour se familiariser avec ledit instrument, le ministère de la fonction publique et du renouveau du service public a initié pour deux jours (13 et 14 novembre) un atelier avec les différentes parties prenantes.

La gestion des ressources de l'Etat va connaitre un autre visage. Chaque département ministériel devra présenter des programmes solides pour défendre son budget à l'Assemblée nationale.

Le basculement du budget de moyens au budget de résultats introduit selon les acteurs, va engendrer un changement des règles dans la gestion des finances publiques, avec des ruptures profondes dans la matière de préparer, d'exécuter et de contrôler le budget de l'Etat. Il devra entrer en vigueur en janvier 2020.

Pour se familiariser à l'instrument qui reste une directive de l'Uemoa de 2009, le ministère de la fonction publique a tenu à sensibiliser les acteurs de son département à travers un atelier de deux jours. Pour le directeur de cabinet Mamadou Camara Fall,«le budget programme va permettre une gestion rationnelle des ressources.

Le Sénégalais pourra savoir le budget voté dans un département où il devra aller. De ce fait, chaque département devra se fixer des objectifs précis qui sera l'objectif arrêté pour l'intérêt général de la population».

Et de poursuivre, «dorénavant, la performance, est le nouveau paradigme qui sous-tend la gestion budgétaire pour l'atteinte des objectifs de politique».

Pour ledit atelier, le directeur de cabinet de la fonction publique a aussi déclaré : «c'est pour bâtir une compréhension autour des objectifs du programme budget, une mise à niveau des acteurs pour qu'au sortir de l'atelier, ils puissent cerner les contours du nouvel instrument».

Et le consultant Madogo Thioune coordonnateur de la cellule étude planification audit ministère de renchérir : «il peut y avoir des erreurs au début de la mise en œuvre, on en est conscient. Mais au fur et à mesure que la mise en œuvre se fait, on pourra les corriger. L'importance maintenant est de connaitre le programme budget, les innovations entre autres ».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.