Algérie: Industrie alimentaire - Nécessité d'ouvrir le champ à l'innovation

Constantine — La nécessité d'ouvrir le champ à l'innovation et à la créativité dans le secteur de l'industrie alimentaire aux jeunes investisseurs a été soulignée, jeudi à Constantine, à l'issue de la première rencontre internationale intitulée "L'industrie alimentaire en Algérie: réalité et perspectives de développement".

Organisée à l'université Abdelhamid Mehri (Constantine 2), la rencontre de deux jours vise, selon Zoheir Bouchemla, maitre de conférence dans cette université, à "ouvrir la voie devant ce potentiel, ce qui permettra de fabriquer des produits alimentaires de qualité capables de concurrencer les différents produits existants sur le marché mondial, en veillant au respect des normes de qualité internationales et en optimisant l'utilisation des technologies de l'information et de la communication".

M. Bouchemla a également appelé à trouver une sorte de complémentarité entre le secteur agricole et celui de l'industrie alimentaire afin d'assurer la continuité et la croissance de la production agricole et que les matières premières nécessaires soient produites localement, en plus de constituer une solution aux problèmes de financement de cette industrie en créant des entreprises spécialisées dans la connaissance, ainsi qu'en matière de foncier industriel et de procédures complexes pour l'étude des dossiers d'investissement.

L'intervenant a également souligné l'importance de sensibiliser davantage la société quant à la protection de l'environnement en mettant l'accent sur le concept de responsabilité environnementale afin d'encourager les comportements écologiques, qui se traduisent par la suite par la culture de produits alimentaires bio.

Au terme de sa conférence, M. Bouchemla a appelé les pays arabes en général et l'Algérie en particulier à entreprendre de véritables réformes leur permettant d'accroître la quantité de leurs récoltes agricoles de manière à pouvoir répondre à la demande intérieure croissante en matière de produits alimentaires et à améliorer la valeur ajoutée de cette activité agricole, contribuant ainsi à dynamiser la diversification économique.

Au cours des travaux de la deuxième journée de la rencontre internationale, qui a vu la participation d'experts, de chercheurs et de professeurs venus d'universités d'Algérie, du Maroc, d'Egypte et de France, des conférences ont été présentées sur "Le rôle des industries alimentaires dans la relance de l'économie algérienne", "Les nouvelles orientations modernes des industries alimentaires pour protéger l'environnement et le consommateur" et "L'agriculture et l'industrie alimentaire bio en tant que débouché stratégique compétitif pour l'Algérie".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.