Congo-Brazzaville: Voir ou revoir - " Le choix"

Le long métrage d'environ 1h10 mn est la toute dernière œuvre du réalisateur congolais, Albe Diaho. Sorti en 2015, le film est un assemblage d'histoires tangibles que le réalisateur a transformées en scénario. La déviance, la déception, le mensonge, la vanité, l'arnaque, l'hypocrisie, etc., autant d'antivaleurs qu'il met à nu.

Le film raconte l'histoire de Fabiana, 24 ans, une avare jeune fille qui vit une relation tumultueuse avec son fiancé Odin. La rencontre avec Christophe, un homme riche et attentionné, va faire naître une liaison amoureuse entre les deux amants jusqu'au jour où Fabiana découvre qui est vraiment Christophe...

A travers cette cinématographie, Albe Diaho est convaincu que l'argent ne résout pas tout et lui seul ne suffirait pas à rendre totalement heureux. « La vie est faite de choix. Et quand celui-ci est mal fait, il peut avoir des conséquences regrettables. D'un autre côté, je blâme aussi le comportement déviant de certaines femmes dont l'argent est le seul attrait et des hommes qui ont du mal à s'assumer et à affirmer leur véritable identité. En optant de faire une carrière dans le cinéma, j'ai fait un choix que je ne regrette pas malgré le parcours sinueux qui mène à la gloire », en juge le réalisateur.

Si aux premières minutes du film le spectateur n'est pas vraiment conquis par le scénario, il est rapidement rattrapé par les personnages très attachants et, comme dans une aventure, l'embarquent dans la vie d'un couple où qui fait découvrir d'autres vies et leurs péripéties. En ce sens, "Le choix" est une mosaïque des petits récits du quotidien qui a priori semblent insignifiants mais, dans l'ensemble, sont de véritables leçons de vie. Albe Diaho peint des réalités de nos sociétés et nous invite chacun à reconsidérer nos rapports entre les humains.

Passionné de cinéma et fier de contribuer à son ascension au Congo, Albe Diaho estime qu'il est indispensable que « les artistes se battent, fournissent plus d'efforts et fassent des sacrifices pour que le cinéma fait au Congo, par les Congolais, ait une belle image et soit de plus en plus sollicité à l'extérieur, dans le but de vendre et valoriser la culture ainsi que l'identité congolaises ». Notons que le casting du film affiche notamment Albe Diaho lui-même, Amanda Baye, Lux Bayonne, etc.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.