Congo-Brazzaville: Exposition photographique "Les Afriques autrement" - Le Congolais Robert Nzaou parmi les artistes retenus

Vingt-deux artistes dont un Congolais sont à l'honneur, depuis le 7 novembre jusqu'au 28 décembre, à Paris, à l'occasion des 20 ans d'existence de la galerie Art-Z. Une exposition y est organisée par Olivier Sultan, directeur artistique de cette galerie, spécialiste de l'art contemporain africain.

Robert Nzaou, Joe Big Big, Christophe, Soly Cissé, Mamadou Cissé, Bruce Clarke, Saidou Dicko, Ndoye Douts, Rashid Jogee, Siriki Ky, Christian Lajourmard, King Massassy, Evans Mbugua, Hyacinthe Ouattara, Nyaba Léon Ouédraogo, Christophe Sawadogo, Olivier Sultan, Tchif, Malick Sidibé, Lazarus Takawira, Martial Verdier, Francklin Mbugu Wabongo sont des artistes sélectionnés pour le grand rendez-vous des arts, dédié à la culture africaine et à son rayonnement artistique à travers le monde. Durant un mois et demi, ces artistes africains vont exposer des œuvres inédites qui proposent un nouveau chemin pour l'éclosion de la créativité artistique de leur continent, tout en débarrassant de tout prisme européocentriste vis-à-vis de la culture africaine.

Depuis deux décennies, la galerie Art-Z œuvre pour la promotion des artistes contemporains africains, avec la création, en 2002, du Musée des arts derniers, et l'organisation régulière de ventes aux enchères. Art-Z contribue à l'émergence de plusieurs acteurs majeurs de cette nouvelle scène artistique contemporaine. Avec l'ouverture d'une galerie dédiée à la culture africaine à Arles, à Paris, l'an dernier, ainsi qu'un partenariat avec le cinéaste Christian Lajourmard, passionné par la richesse culturelle africaine, cette galerie offre encore plus de de visibilité à ces talentueux originaux et incontestables.

En effet, ces dernières années, on a pu se réjouir de voir connaître l'originalité et la singularité de ces artistes africains à rebours des assignations ethniques et culturelles. Autrefois objets de fascination et de désir d'exotisme, ces artistes ont fini par imposer leurs parcours individuels, leurs noms propres, attachés à leurs racines et à leur appartenance à l'univers de la création. L'Afrique est aujourd'hui reconnue dans les mégalopoles, dans des grandes institutions incontournables dans les foires et qui développent les univers complexes et riches. Ses artistes sont également présents dans les biennales internationales, dans de nombreux musées et galeries qui ont compris que c'est de l'Afrique que peut émerger une nouvelle donne esthétique.

Né en 1976, Robert Nzaou est un photographe autodidacte qui partage son temps entre son pays, le Congo, et l'Afrique du Sud. Il s'ouvre à l'art dans les années 1990, grâce à la poésie urbaine de la ville du Cap, en Afrique du Sud. Ainsi, en 2015, il découvre la photo à travers les travaux de Robert Doisneaux, Henri Cantier et Robert Franck. « J'ai eu un coup de foudre pour ce médium qui me permettait de raconter les histoires et de rester poète, de développer mon imagination tout en l'inscrivant dans la réalité. La photo de rue est devenue mon crédo et j'ai passé la majeure partie de mon temps à vivre cette passion poétique au plus près des gens et leur vie », a-t-il expliqué.

Photographe multidimensionnel dont l'art n'a plus de secret et de frontières, Robert Nzaou n'est pas à sa première exposition sur la scène nationale et internationale. Il fait partie des artistes contemporains qui, de par leurs œuvres et leur talent, font la fierté et la promotion de la culture congolaise à travers le monde.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.