Ile Maurice: Une ancienne employée réclame Rs 2 millions à Amédée Darga

15 Novembre 2019

Rs 2 Millions. C'est la somme réclamée par une ancienne employée de StraConsult Limitée au Managing Director, Amédée Darga, pour faute. Elle a, par le biais de son avoué, Me Kaviraj Bokhoree et son avocat, Me Nabiil Kaufid, déposé une plainte en octobre devant la cour intermédiaire. Selon ses dires, elle a été poussée à démissionner de la firme et accuse Amédée Darga de lui avoir causé préjudice.

Pamelah Gungaram, directrice de compagnie, explique dans le document qu'elle avait été approchée par le défendeur à rejoindre la firme en février 2017. «J'avais accepté l'offre et jusqu'en mai 2019, je n'ai eu aucun problème avec le Managing Director. Sauf que son attitude et comportement avaient changé envers moi lorsqu'il a commencé à penser que je voulais mettre la main sur sa compagnie», raconte la plaignante qui avance avoir reçu un appel du défendeur, lui informant que son laptop avait disparu. «Il m'avait demandé d'aller voir si son ordinateur portable se trouvait à son bureau et je l'ai fait le lendemain en présence du chauffeur, mais on n'avait rien trouvé.»

Vol d'ordinateur

Or, toujours selon ses dires, Amédée Darga lui aurait demandé d'organiser une réunion dans laquelle ce dernier a informé les membres qu'il avait fait une déposition à la police pour le vol de son ordinateur portable. «À la suite de cette déclaration, la police m'avait interrogée comme suspecte mais comme aucune preuve compromettante n'a été établie contre moi, la police m'avait autorisée à rentrer chez moi», poursuit-elle. Pour Pamelah Gungaram, ces soupçons ont porté préjudice à sa crédibilité et intégrité professionnelle. «De par son comportement et ses actes, je n'ai eu d'autre choix que de soumettre ma démission au sein de la compagnie.»

De ce fait, la plaignante estime que le défendeur a commis des actes «malicieux, illégaux et injustes» et réclame des dommages de Rs 2 millions. L'affaire sera appelée à une date ultérieure pour que le défendeur réponde à ladite plainte.

Sollicité pour une réaction, Amédée Darga soutient n'avoir pas pris connaissance du document timbré. «Non, je ne suis pas au courant de la plainte mais je peux vous dire que j'ai fait des dépositions concernant la violation de données confidentielles et pour vol d'un ordinateur portable», a indiqué notre interlocuteur.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.