Ile Maurice: Nouveau Speaker - La loyauté de Sooroojdev Phokeer récompensée

15 Novembre 2019

Sa nomination au poste de Speaker en a surpris plus d'un. Toutefois, Sooroojdev Phokeer s'avère un fidèle du Mouvement socialiste militant (MSM) depuis les années 1980, ce qui a sans doute joué en sa faveur. Qui est-il ?

Issu d'une famille de neuf enfants dont il était le septième, Sooroojdev Phokeer a étudié au collège Bhujoharry à Port-Louis. «Deux autres frères sont également des fonctionnaires», soutient une source dans la fonction publique.

Durant ses études, Sooroojdev Phokeer excellait en économie et dans les filières linguistiques, écrit le Washington Diplomat, publication consacrée au corps diplomatique à Washington.

Après avoir enseigné l'économie en milieu scolaire, il fait ses débuts dans la politique vers 1983. «Il s'était alors joint au Mouvement socialiste militant dont le leader était sir Anerood Jugnauth, alors Premier ministre de Maurice», indique le site du journal américain.

Colistier d'Alan Ganoo

Le 15 septembre 1991, il était candidat dans la circonscription n°14, Savane--Rivière-Noire aux côtés d'Alan Ganoo et Claude Francis Germain Comarmond sous la coalition MSM et Mouvement militant mauricien (MMM). Selon le site de la Commission électorale, Sooroojdev Phokeer a été élu au Parlement en remportant 19 459 des voix. Le 20 novembre 1995, l'alliance Parti travailliste/ MMM remporte les élections nationales.

Mais avec la reprise du pouvoir par le MSM en septembre 2000, Sooroojdev Phokeer est nommé ambassadeur au Caire, en Égypte.

Il est resté en poste jusqu'en 2004. Sooroojdev Phokeer retourne ensuite à Maurice et est nommé conseiller spécial du ministre de l'Agriculture. Après la victoire de l'Alliance sociale, regroupant le PTr, le Parti Mauricien Xavier Duval (PMXD), les Verts fraternels, le Mouvement républicain et le Mouvement militant socialiste mauricien en 2005, Sooroojdev Phokeer quitte Maurice pour Londres.

Il travaille comme conseiller académique tout en étudiant le droit à l'université de Huddersfield. D'après le Washington Diplomat, il est également rentré à Maurice pour être le Campaign Manager de sir Anerood Jugnauth, alors président de la République.

Polémique à Washington

Lorsque SAJ a été réélu en 2014, redevenant Premier ministre, Sooroojdev Phokeer a été nommé ambassadeur de Maurice à Washington. Il avait également la responsabilité des Mauriciens établis au Canada. Selon le site de l'ambassade, il a officiellement été nommé le 23 juillet 2015. Il a présenté ses lettres de créance au président Barack Obama le 3 août 2015.

En 2017, Sooroojdev Phokeer se retrouve au centre d'une polémique à Washington. Giovanni Merle, alors employé comme «Messenger» de l'ambassade, l'avait accusé de lui avoir demandé de «couper ses dreadlocks». Accusation que l'ambassadeur avait balayée d'un revers de main, indiquant qu'aucune discrimination n'a été effectuée.

Giovanni Merle a été licencié le 4 décembre 2018 pour «gross misconduct» selon une réponse parlementaire à une question de Patrice Armance. Le jeune homme, qui est rentré à Maurice, a été candidat pour le Parti Kreol Mauricien à Stanley-Rose-Hill, la circonscription n°19.

De retour au pays en 2019 et maintenant propulsé au poste de Speaker de l'Assemblée nationale, Sooroojdev Phokeer nous a déclaré attendre sa prestation de serment au Parlement. Il remplace Maya Hanoomanjee.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.