Togo: Dans la course ... pour le moment

15 Novembre 2019

Le recensement électoral en prévision du scrutin présidentiel de 2020 aura lieu du 29 novembre au 1er décembre 2019.

'L'actuel fichier est corrompu et le pouvoir continue ses manœuvres', a affirmé vendredi Eric Dupuy, l'un des cadres de l'ANC (opposition) au micro de Nana FM.

Mais pas question de boycotter les opérations à venir.

'Il faut que tous les togolais qui ne sont pas en possession de leur carte d'électeur aillent se faire inscrire dès le premier jour, dès 6h du matin et qu'ils restent jusqu'à ce que le dernier soit servi', a-t-il déclaré.

Mais pour M. Dupuy, ce n'est pas un blanc seing accordé au pouvoir. Son parti exige la recomposition de la Commission électorale (Céni) et de la Cour constitutionnelle.

Pour le moment, l'ANC assure qu'il participera à l'élection présidentielle, tout en se réservant le droit de changer de position.

'Aujourd'hui, nous avons un candidat (Jean-Pierre Fabre, ndlr) et nous sommes dans la course. Si le moment venu l'ANC décide de ne pas aller loin à cause des conditions, on avisera', a précisé M. Dupuy.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.